La bourse ferme dans 2 h 2 min
  • CAC 40

    6 270,04
    +35,90 (+0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 021,20
    +27,77 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1989
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 776,70
    +9,90 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    50 997,68
    -1 666,02 (-3,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 366,29
    -14,66 (-1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,40
    -0,06 (-0,09 %)
     
  • DAX

    15 414,32
    +158,99 (+1,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 020,57
    +37,07 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3797
    +0,0013 (+0,10 %)
     

British Airways pourrait vendre son siège grâce au boom du télétravail

·1 min de lecture

Le boom du télétravail pourrait bientôt permettre à British Airways d'engranger un montant conséquent de liquidités. Grâce au recours accru au travail à distance, la compagnie aérienne britannique pourrait vendre son siège social de la banlieue de Londres, alors que 2.000 personnes sont rattachées à l'énorme complexe de Waterside. La pandémie a "accéléré notre approche vers une manière de travailler plus flexible et agile. (...) Nous avons également restructuré nos activités pour émerger de la crise et évaluons si nous avons encore besoin d'un siège social aussi vaste", souligne la filiale du groupe britannique IAG dans un communiqué.

De nombreuses entreprises, notamment les grandes banques britanniques mais aussi le géant pétrolier BP, ont largement transformé leur organisation et donné une grande part au télétravail depuis la pandémie. Une organisation qui permet notamment de réduire les coûts de l'immobilier à l'heure où beaucoup de secteurs, notamment l'aérien et l'énergie, ont été durement frappées par le choc économique provoqué par la pandémie de coronavirus. L'aérien en particulier traverse une crise historique, le trafic ayant été annihilé par les mesures de distanciation physique, les confinements et restrictions des voyages.

>> A lire aussi - British Airways accusée de vouloir profiter de la crise sanitaire

IAG, également maison mère d'Iberia ou Aer Lingus, a subi une perte record de 6,9 milliards d'euros en 2020. Le groupe a tenté à tout pris de réduire ses dépenses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi Maisons du Monde devrait résister au confinement
Le croisiériste MSC dans le collimateur du fisc
Le géant du lait Lactalis devrait racheter Leerdammer à Bel
Les déboires du vaccin AstraZeneca et les reconfinements font chuter les cours du pétrole
La Pologne pourrait acheter 100 tonnes d’or et dépasser l’Arabie saoudite