Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,11
    +456,87 (+1,18 %)
     
  • Nasdaq

    16 041,62
    +460,72 (+2,96 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0826
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 742,95
    +239,85 (+1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 628,77
    +233,44 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 087,03
    +105,23 (+2,11 %)
     

Brigitte Milhau : ses confidences émouvantes sur sa mère atteinte d'Alzheimer

Capture d'écran CNews

Jeudi 11 mai 2023, Brigitte Milhau était invitée sur le plateau de Chez Jordan, diffusée sur C8. Face à Jordan De Luxe, la chroniqueuse santé de CNews a ouvert son cœur sur un sujet personnel et douloureux : la maladie d'Alzheimer de sa mère. Ce fut une occasion pour elle de partager ses expériences et ses sentiments face à cette maladie complexe. L'animateur de l'émission a voulu en savoir plus sur la famille de la journaliste et son parcours, évoquant l'émotion que ses parents ont dû ressentir en voyant sa réussite professionnelle. La réponse de Brigitte Milhau était teintée de tristesse. "Malheureusement, mon père n'a pas eu le temps de voir trop de choses et notamment ne pas voir grandir mes enfants", a-t-elle d'abord expliqué. Avant d'évoquer la situation délicate de sa mère : "Maman, malheureusement, a une maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années et donc elle ne suit plus trop". Des confidences bouleversantes.

Brigitte Milhau a souligné l'importance de prendre soin de ses parents, tout en reconnaissant la difficulté de faire face à cette maladie. Elle a fini par déclarer à Jordan De Luxe : "La personne est toujours vivante, mais vous l'avez perdue puisque ce n'est plus la même personne, ce n'est plus la personne qu'elle était. Voilà. On s'arrêtera là sur le sujet". Visiblement émue, la femme de 64 ans a insisté sur le fait qu'elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour que sa mère se sente bien. Lorsqu'on lui a demandé si elle la regardait souvent à la télévision, la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite