La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 904,81
    -680,07 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    14 675,84
    -368,12 (-2,45 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1733
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • BTC-EUR

    37 204,86
    -3 670,81 (-8,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 086,98
    -47,41 (-4,18 %)
     
  • S&P 500

    4 349,10
    -83,89 (-1,89 %)
     

Brigitte Macron : les raisons de son absence auprès d’Emmanuel Macron à Tahiti

·1 min de lecture

Brigitte Macron n'a pas profité du soleil de Tahiti. La Première dame est restée en France, laissant son époux s'envoler seul sur l'île de Polynésie française le 24 juillet 2021. Le magazine Paris Match, paru jeudi 5 août 2021 dans les kiosques, révèle que Brigitte Macron a dû honorer des obligations familiales. Ainsi, elle et restée sur le territoire pour s'occuper de ses petits-enfants pleinement pendant le mois de juillet. De plus, Brigitte Macron n'apprécie pas les long-courriers. Raison de plus pour ne pas accompagner le président de la République cette fois-ci. À Tahiti, un habitant a questionné Emmanuel Macron sur un éventuel retour avec la Première dame : "Monsieur le Président, allez-vous revenir en vacances à Tahiti avec Brigitte ?", lui aurait-il demandé, comme le relate Paris Match. Une question qui aurait surprise Emmanuel Macron, qui aurait répondu : "J'ai accepté de venir seul. Je lui demande déjà beaucoup ! (...) Elle me manque, ici. Elle serait heureuse d'être avec moi. Bien sûr que nous reviendrons !"

Samedi 24 juillet 2021, le chef de l'État avait atterri en Polynésie française pour sa première visite présidentielle sur le territoire. Lors de ce voyage sur fond de campagne vaccinale, le président de la République avait rencontré certains habitants, qui lui ont réservé un accueil chaleureux. Le jour de son arrivée en Polynésie, le chef de l'État avait visité le centre hospitalier du territoire. "Que vaut votre liberté, si vous, vous me dites 'Je ne veux pas me (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles