La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 922,19
    -131,75 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    -0,0098 (-0,90 %)
     
  • Gold future

    1 879,00
    -51,80 (-2,68 %)
     
  • BTC-EUR

    21 665,18
    -666,52 (-2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,17
    -0,68 (-0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,49
    -2,39 (-3,15 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 047,10
    -153,72 (-1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 140,92
    -38,84 (-0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2061
    -0,0168 (-1,38 %)
     

Bricolage : des dizaines de plaintes contre un site qui ne livre plus les commandes

www.picjumbo.com / Pixabay

Le site "interditaupublic.com", spécialisé dans les produits de bricolage, fait l'objet de plusieurs plaintes de clients, comme le relate RMC. Ces derniers affirment que la société, placée sous redressement judiciaire, n'honorerait plus ses commandes. "J'ai juste reçu un mail me disant que la commande était annulée. On a payé pour un produit qu'on ne recevra pas, et dont on ne recevra même pas le remboursement. On a le sentiment de s'être fait clairement arnaqués", assure l'un des clients.

Le site, qui fait du déstockage de matériel de bricolage, serait en cessation de paiement depuis le 10 juin 2022. Ce que nombre de clients ignoraient lorsqu'ils ont passé leur commande. Si, depuis le 18 octobre, la société est placée en redressement judiciaire, les achats restent possibles sur le site. Et rien n'oblige l'entreprise à spécifier au public sa situation juridique.

Ce que dénoncent fortement les dizaines de clients lésés. "J'aimerais que les consommateurs soient informés du risque qu'ils prennent au moment où ils achètent. (...) J'aimerais que les pouvoirs publics s'emparent de cette question. Il est trop facile de créer un site Internet et de prendre l'argent des gens", déplore l'une des victimes, à l'origine de la création d'un groupe Facebook intitulé "Action de groupe contre Interdit au public". Plusieurs plaintes ont été déposées contre le site pour escroquerie et le ministère de l’Économie a été alerté.

Au micro de "RMC s'engage pour vous", un ancien employé de l'entreprise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

iPhone 14 : Amazon propose déjà le smartphone Apple à prix très réduit avant les soldes
Amazon : économisez des centaines d'euros sur cette machine à café à grains De'Longhi
Amazon éclate le prix de l'iPhone 13 d'Apple (attention à la rupture de stock)
Voici de combien votre facture de gaz va augmenter en janvier
Labels alimentaires : pourquoi certains disparaissent des rayons ?