La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 880,96
    +1 090,66 (+3,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Brice Lalonde: "Les propositions de Bruxelles sur le climat excluent le nucléaire et c’est dommage!"

·2 min de lecture

INTERVIEW - Président du think tank Equilibre des Energies, l'ancien ministre de l'Environnement Brice Lalonde regrette que le plan climat de Bruxelles omette de mentionner les perspectives du nucléaire.

Challenges - Le plan de la Commission européenne pour atteindre la neutralité carbone en 2030 vise à réduire les émissions de CO2 de 55% d’ici à 2030. Est-il assez ambitieux ? L’Allemagne, sous pression de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, a un objectif de réduction plus important :- 65%.

Brice Lalonde - Il faut se méfier des pourcentages. J’ai le souvenir d’un G7 en 2009 en Italie à L’Aquila. La ville avait subi quelques mois plus tôt un tremblement de terre et face à cette tragédie, les dirigeants de l’époque avaient pris des décisions fortes. Ils avaient annoncé une réduction des émissions de CO2 de 80% d’ici à 2050. Barack Obama avait alors dit alors que "le temps de l’inaction climatique des Etats-Unis est terminé". Quelques années plus tard, Donald Trump est arrivé et les bonnes résolutions furent oubliées.

Que penser alors des propositions de Bruxelles ?

Elles marquent . Je regrette cependant que la majorité des propositions soient fondées sur l’efficacité énergétique. Car le vrai problème c’est la réduction des émissions de CO2. Si l’énergie est décarbonée, pourquoi consommer moins ? Ce travers de la Commission est manifeste sur l’hydrogène. La Commission évoque l’hydrogène vert (à base de renouvelables) mais ne parle pas du tout d’hydrogène décarboné. Ce qui exclut d’emblée le nucléaire qui est une énergie sans CO2. C’est dommage car dans les années à venir, on consommera davantage d’énergies et on aura besoin du nucléaire. Dans son texte, la Commission ne mentionne d’ailleurs pas du tout le nucléaire.

Lire aussi

Le plan européen veut interdire les ventes de voitures thermiques dès 2035. Ne va-t-on pas trop vite ? Les professionnels de l’automobile disent que 150.000 emplois sont menacés en France.

C’est vrai que le moteur électrique est simple et qu’il y a moins de pièces dans une voiture électrique que dans une voiture thermique. Il faudra . Il faudra surtout . Car les batteries représentent environ 30% de la valeur d’un véhicule électrique.

La tax[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles