Marchés français ouverture 3 h 22 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    28 946,61
    -159,40 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 629,20
    -409,07 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    52 378,69
    -2 023,66 (-3,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 477,32
    -27,83 (-1,85 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Brexit : tensions Royaume-Uni - France, les pêcheurs de Jersey craignent de ne plus pouvoir vendre en Europe !

·1 min de lecture

De nombreux pêcheurs de Jersey de ne plus pouvoir écouler leur marchandise en Europe, en raison de la bataille post-Brexit entre Londres et Paris. L'accès aux eaux de Jersey - rattachée comme sa voisine Guernesey à la couronne britannique, mais située au large des côtes françaises et disposant d'un gouvernement autonome - est une source de frictions entre Londres et Paris depuis que le Royaume-Uni a définitivement quitté l'UE en janvier.

Le gouvernement français a demandé à son homologue britannique d'octroyer une autorisation définitive de pêche dans les eaux poissonneuses de ces territoires à 169 de ses navires. Mais le gouvernement de Jersey, à qui les Britanniques ont délégué cette tâche, n'a pour l'instant délivré que des autorisations provisoires -arrivées à expiration une première fois le 30 juin, puis prolongées de trois mois jusqu'à jeudi-, exigeant des navires français qu'ils prouvent leur activité antérieure dans ces eaux. Une tâche compliquée pour les petits bateaux qui ne possèdent pas de système de localisation satellitaire.

>> A lire aussi - Brexit : le feu vert de Jersey, une bouffée d’oxygène pour nos pêcheurs

"Nous sommes au bout de la patience, les pêcheurs le sont, légitimement", a prévenue cette semaine le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, menaçant d'activer, via la Commission européenne, des "mesures restrictives" si la situation ne se débloque pas. Une formule évasive, mais qui pourraient bien toucher de plein fouet les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un parti anti-vaccin Covid-19 fait une percée spectaculaire en Autriche
L'appel de Clément Beaune à une souveraineté européenne, une nouvelle monnaie à Béziers... Le flash éco du jour
L'Etat veut former plus d'un million de chômeurs en 2022
Covid-19 : le chiffre d'affaires des restaurants en chute libre
SOS Médecins en grève pour 24 heures à partir de ce lundi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles