La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    30 023,50
    -74,28 (-0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Brexit: "un peu de casse" chez les pêcheurs mais "l'Etat sera là", assure Annick Girardin

·2 min de lecture

Pour la ministre de la Mer, Annick Girardin, l'accord sur le Brexit va provoquer "un peu de casse" chez les pêcheurs français, qui seront accompagnés par l'Etat.

La ministre de la Mer a estimé que l'accord sur le allait provoquer "un peu de casse" chez les pêcheurs français que l'Etat accompagnera, ce samedi matin sur France Inter

prévoit une période de transition jusqu'à l'été 2026 pour renoncer à 25% des captures européennes, qui s'élèvent en valeur à environ 650 millions d'euros par an, et leur renégociation annuelle au terme de cette période.

Les pêcheurs de l'UE conserveront jusqu'à cette date un accès garanti aux zones situées dans les 6-12 milles marins au large des côtes britanniques (eaux territoriales) où ils se rendaient traditionnellement.

"Nous passons à côté d'une catastrophe qui aurait été soit un 'no deal', soit les revendications anglaises qui étaient 80% des quotas que l'on devait rendre", a souligné la ministre, rappelant que l'équivalent de "171 millions d'euros" sont pêchés par les Français "chez nos voisins britanniques" chaque année.

"Donc 25% de moins, à peu près 42 millions, bien entendu, ils vont manquer. C'est pour cela qu'il y a ce plan d'accompagnement budgétaire et de sortie de flotte, d'accompagnement, de restructuration, de formation de ceux qui sortiront de cette filière. Oui il y aura un peu de casse mais oui l'Etat sera là", a-t-elle encore dit.

Plan d'aide

"L'Etat sera aux côtés des pêcheurs, de l'ensemble de la filière, avec un plan d'aide (...) qui sera à nouveau détaillé dans la semaine qui vient", a-t-elle répété.

Dès jeudi, le ministère de la Mer a dévoilé plusieurs mesures d'accompagnement des pêcheurs et mareyeurs après l'annonce d'un accord commercial post-Brexit entre Londres et l'Union Européenne.

Ils pourront bénéficier d'une aide forfaitaire pouvant aller jusqu'à 30.000 euros en fonction de leur dépendance aux produits capturés dans les eaux britanniques.

Parmi les mesures figurent l'extension de l'activité partielle de longue durée pour les salariés des entreprises dépendantes des eaux britanniques, une aide à la restructuration au titre du plan de sauvegarde de l'emploi d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi