Marchés français ouverture 7 h 44 min
  • Dow Jones

    35 609,34
    +152,03 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    15 121,68
    -7,41 (-0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1655
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • BTC-EUR

    56 691,59
    +1 250,89 (+2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 538,50
    +57,70 (+3,90 %)
     
  • S&P 500

    4 536,19
    +16,56 (+0,37 %)
     

Brexit : la pénurie des chauffeurs routiers impacte les producteurs de lait britanniques

·1 min de lecture

Dans certaines fermes britanniques le lait est perdu. En cause, la pénurie des chauffeurs routiers. Avant le Brexit, de nombreux postes de chauffeurs routiers étaient occupés par des ressortissants européens. Avec le Brexit, beaucoup sont rentrés dans leurs pays sur le continent.

Des litres de lait ont dû être jetés.

"Un coup de téléphone pour dire qu'ils ne pouvaient pas venir le chercher, ça a été une surprise...", dit Henry Bloxham, éleveur.

Désormais, cet agriculteur du Staffordshire est inquiet. Il souffre des conséquences directes du Brexit, le départ du Royaume-Uni de l'UE.

"Si notre lait n'est pas collecté, il va partir dans les égouts et on ne le reverra jamais. C'était un peu une course folle pour essayer de trouver une autre destination pour le lait. Cela met beaucoup de pression sur chaque agriculteur pour essayer de gérer cela et nous n'avons pas l'argent pour essayer de réagir."

80 km plus au nord, au coeur des montagnes du Peak District, le lait bio issu du troupeau de vaches Jersiaises de la ferme Boam est maintenant vendu directement aux consommateurs.

Paul Boam cherche à éliminer les intermédiaires pour s'assurer que son lait se retrouve dans le réfrigérateur des habitants de la région.

"Nous nous sommes diversifiés en allant directement vers le client, explique l'éleveur Paul Boam. Nous livrons du lait directement à d'autres familles. En fait, nous prenons notre propre destin en main."

Les produits européens difficiles à trouver

Jack, le fils de Paul, a commencé à faire de la crème glacée avant le Brexit et a passé du temps en Italie pour apprendre l'art de la bonne glace. Mais cette entreprise en plein essor est elle aussi aujourd'hui victime du Brexit. Le lait biologique que leurs vaches produiront sera utilisé pour fabriquer des glaces de qualité supérieure à partir des meilleurs ingrédients du continent européen. Des ingrédients qui s'avèrent plus difficiles à trouver.

"Pour nous, il est évident que le prix va augmenter maintenant, regrette Jack Boam, créateur de glaces. Les noisettes viennent d'Italie comme les pistaches, même le chocolat vient de Belgique. Il est plus difficile de s'en procurer".

Selon le syndicat des agriculteurs la situation est "très préoccupante" et elle ne peut "pas durer".

Le gouvernement affirme que la plupart des solutions seront probablement apportées par l'industrie, avec des progrès déjà réalisés en matière de tests et d'embauche, et un effort important est fait pour améliorer les salaires et les conditions de travail des chauffeurs routiers.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles