La bourse ferme dans 2 h 14 min
  • CAC 40

    6 620,65
    -10,50 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 115,16
    -7,27 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1969
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 789,50
    +12,80 (+0,72 %)
     
  • BTC-EUR

    27 464,24
    -1 064,35 (-3,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    787,14
    +0,52 (+0,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,37
    +0,07 (+0,10 %)
     
  • DAX

    15 573,14
    -16,09 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 135,66
    +25,69 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3909
    -0,0012 (-0,09 %)
     

Brexit : Nissan (Renault) discute avec le Royaume-Uni sur une usine de batteries géante

·1 min de lecture

Londres se frotte les mains. Nissan, détenu à 43% par Renault, est en "discussions avancées" avec le gouvernement du Royaume-Uni pour y construire une usine géante de batteries, rapporte le Financial Times. "La nouvelle usine sur le site existant de Nissan à Sunderland serait gérée par le fournisseur de batteries chinois de Nissan Envision AESC, alimenterait la production de 200.000 batteries de voitures par an et génèrerait des milliers d'emplois", ajoute le FT, s'appuyant sur trois sources anonymes.

Sans aller jusqu'à confirmer le projet, le ministère britannique des entreprises (BEIS), a dit dans une déclaration à l'AFP être "décidé à s'assurer que le Royaume-Uni reste l'un des meilleurs endroits au monde pour fabriquer des voitures à travers un programme d'investissements majeur de [sa] chaîne d'approvisionnement". "Pour soutenir la transition du secteur automobile vers les véhicules électriques, nous prévoyons de permettre l'émergence d'usines géantes et de continuer à travailler étroitement avec les investisseurs et constructeurs pour avancer dans le projet de produire en masse des batteries au Royaume-Uni", a-t-il ajouté.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

Le ministère des entreprises rappelle avoir annoncé allouer 500 millions de livres pour des projets d'électrification des véhicules britanniques. Joint par l'AFP, Nissan s'est contenté de rappeler avoir "établi la production de voitures électriques et batteries au Royaume-Uni en 2013 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voiture électrique : Tesla établit en Chine un centre de données, d’autres vont suivre
Menacés de licenciement, des salariés prêts à faire sauter leur usine
Tesla poursuit son expansion et envisage désormais d’ouvrir une usine en Russie
Des boîtes noires dans nos voitures, un pick-up américain électrique… le JT Auto
Renault appelé à "sauver" les emplois des Fonderies du Poitou d'Ingrandes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles