Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 057,93
    -241,37 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 327,16
    -33,17 (-2,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Un braqueur en cavale depuis 15 ans interpellé lors d'un gros coup de filet

Lorient, dans le Morbihan, Argenteuil, Cergy-Pontoise, Franconville, Garges-lès-Gonesse, dans le Val-d'Oise, Villemomble et Bobigny, en Seine-Saint-Denis.... Les policiers de la BRI (la brigade de recherche et d'intervention) et le Raid, étaient mobilisés ce mardi matin pour procéder à l'interpellation de onze personnes, neuf en France et deux autres en Espagne, a appris BFMTV de sources concordantes.

Ce vaste coup de filet était mené dans le cadre d'une enquête pour tentative de vol en bande organisée et association de malfaiteurs.

Parmi les interpellés figurent 10 hommes de 28 et 54 ans et une femme de 24 ans. Les policiers ont surtout mis la main sur un fugitif recherché depuis 15 ans après sa condamnation, en 2008, pour vol aggravé et transport de stupéfiant.

Des suspects avec des antécédents judiciaires

Les enquêteurs de la police judiciaire de Rennes et de l'OCLO, l'Office central de lutte contre le crime organisé, travaillaient depuis plusieurs mois sur cette équipe de malfaiteurs. L'enquête a débuté le 5 mars après la tentative de cambriolage d'une société de transport de fonds à Lorient.

PUBLICITÉ

Les cambrioleurs avaient percé un trou dans le bâtiment pour récupérer les plusieurs millions d'euros qui se trouvaient à l'intérieur, précise une source proche de l'enquête. L'opération échoue. Sur place, les malfaiteurs laissent toutefois plusieurs indices permettant aux policiers de remonter jusqu'à eux. Les enquêteurs identifient certains profils, très défavorablement connus des services avec des antécédents judiciaires.

Deux hommes interpellés en Espagne

Des surveillances sont également organisées pour remonter toute l'équipe. Les policiers observent alors les allers-retours réalisés par les malfaiteurs entre la France et l'Espagne. Ces derniers semblaient d'ailleurs en pleine préparation d'une nouvelle opération criminelle.

Ce mardi matin, il a donc été décidé de procéder aux interpellations. Les policiers français ont notamment collaboré avec leurs collègues espagnols qui ont interpellé deux hommes de 46 et 42 ans, en lien avec la même affaire. Les perquisitions menées dans la foulée aux domiciles des suspects ont permis de retrouver des armes à feu, gilets pare-balles et 11,5 kilos de résine de cannabis.

Article original publié sur BFMTV.com