La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 778,46
    +1 628,78 (+3,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Branle-bas de combat contre les arnaques aux faux vaccins sur Internet

·2 min de lecture

VIDEO - Après Interpol ou encore la direction de la Répression des fraudes, l’Académie nationale de médecine s’inquiète à son tour de la multiplication des escroqueries en marge de la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Gare aux escrocs de la ! Chaque crise draine son lot de profiteurs et . Après les faux masques, fausses attestations ou faux gels hydroalcooliques, les arnaques à la vaccination se multiplient dans le monde. Ce qui inquiète de plus en plus les autorités et les acteurs de la santé publique. “La légitime impatience du public et les difficultés d’approvisionnement en vaccins, amplifiées par une intense médiatisation quotidienne, induisent un climat d’anxiété dans la population, propice à la diffusion de rumeurs et à la survenue d’escroqueries”, alerte ainsi l’Académie nationale de médecine, .

Lire aussi

Le phénomène est pandémique. Depuis le mois de janvier, en effet, la chasse aux trafiquants s’est accélérée sur tous les continents. La Fondation de l’Académie de médecine a ainsi recensé les découvertes de filières criminelles aux quatre coins du monde : au Mexique, des laboratoires clandestins de production de faux vaccins ont poussé dans plusieurs villes et les cartels criminels tentaient d’infiltrer le circuit pharmaceutique légal. Mi-février, six trafiquants ont été arrêtés. Ils vendaient des vaccins falsifiés dans une clinique privée à 2.000 dollars la dose. Au Costa Rica comme au Nigeria, les autorités sanitaires ont alerté la population sur la circulation de faux vaccins. En Equateur, fin janvier, c’est un établissement de médecine alternative qui a été fermé, car il commercialisait et administrait de faux vaccins à la composition inconnue, dont 70.000 Equatoriens auraient reçu une injection. Début février, la police chinoise a saisi 3.000 doses falsifiées et plus de 80 personnes ont été arrêtées dans le cadre de ce trafic. Plus récemment encore, en Pologne, de faux vaccins Pfizer contenaient de la crème antirides...

[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi