Marchés français ouverture 5 h 24 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 054,08
    +178,85 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1947
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    29 002,67
    +120,21 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    28 893,20
    +1 014,35 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    829,80
    +43,18 (+5,49 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Brésil: Manifestations contre le racisme et les violences policières

·1 min de lecture
BRÉSIL: MANIFESTATIONS CONTRE LE RACISME ET LES VIOLENCES POLICIÈRES

RIO DE JANEIRO (Reuters) - Les Brésiliens ont manifesté jeudi dans les deux plus grandes villes du pays pour protester contre le racisme et la violence policière envers les communautés noires, dans une version locale du mouvement américain Black Lives Matter, certains accusant le président du pays de génocide.

Dans la soirée, un millier de personnes ont défilé dans le centre-ville de Rio de Janeiro en tenant des bougies et des pancartes disant "Ne me tuez pas, tuez le racisme", et accusant le président d'extrême droite Jair Bolsonaro de génocide par le biais de violences policières.

D'autres pancartes dénonçaient la mort par balles de 28 personnes dans un bidonville de la banlieue de Rio de Janeiro, il y a une semaine, lors d'une opération qui, selon la police, visait les trafiquants de drogue.

Les militants des droits de l'homme ont accusé la police d'"exécutions extrajudiciaires", affirmant que de nombreux morts ne faisaient pas l'objet d'une enquête. Un juge de la Cour suprême a déclaré avoir vu des signes d'"exécution arbitraire" lors du raid dans le bidonville.

A Sao Paulo, un millier de manifestants se sont rassemblés pour s'opposer au racisme et aux violences policières.

(Leonardo Benassatto, Amanda Perobelli, Ricardo Moraes et Anthony Boadle; version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles