La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 611,05
    -1 533,34 (-4,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Brésil : des centaines de personnes manifestent contre les violences policières et le racisme

·1 min de lecture

Une semaine après une opération de police meurtrière dans une favela de la banlieue de Rio de Janeiro, des manifestants sont descendus jeudi dans les rues de plusieurs grandes villes du Brésil pour protester contre les violences policières et le racisme. Reportage.

Dans le centre historique de la ville de Rio de Janeiro, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues jeudi 13 mai à l'occasion de la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage.

Ils dénoncent les violences perpétrées lors d'une opération policière antidrogue menée il y a une semaine dans une favela de Rio et qui a viré au bain de sang. Il s'agit de l'opération policière la plus violente de toute l'histoire de la ville.

"Selon plusieurs médias brésiliens, sur les 28 victimes, seulement trois étaient directement impliquées dans le trafic de drogue", précise Mariam Koné, correspondante de France 24 au Brésil.

Mais dans un contexte de pandémie mondiale et de paupérisation de la population, les revendications des manifestants dépassent les protestations contre les violences policières.