La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 136,74
    +1 772,23 (+3,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Boxe - Lourds - Anthony Joshua veut sa revanche contre Oleksandr Usyk

·1 min de lecture

Battu samedi par Oleksandr Usyk pour les ceintures WBA, IBF et WBO des lourds, le Britannique Anthony Joshua a déclaré dimanche qu'il voulait une revanche face à l'Ukrainien. Battu, samedi à Londres, par l'Ukrainien Oleksandr Usyk pour les ceintures WBA-IBF-WBO des poids lourds, dont il était le détenteur, Anthony Joshua a déjà déclaré vouloir une revanche « à 110 % » et être « prêt à retourner à l'entraînement » pour cela. Anthony Joshua « Je ne suis pas du genre à faire la tête » Le Britannique dispose d'une clause pour un deuxième combat contre Usyk, afin d'essayer de récupérer ses ceintures, comme il l'avait fait contre Andy Ruiz Jr en décembre 2019, après sa première défaite professionnelle, six mois plus tôt, face au même Ruiz. « Je ne suis pas du genre à faire la tête, c'est une opportunité en or de pouvoir combattre pour le titre de champion du monde des poids lourds », a poursuivi Joshua. Usyk aimerait combattre à Kiev Usyk, qui vient de passer trois mois de préparation loin de sa famille et a remporté la plupart de ses victoires hors de son pays, a déclaré, enthousiaste, qu'il « adorerait une revanche au Stade olympique de Kiev ». Mais Eddie Hearn, le promoteur du combat de samedi, qui s'est tenu au Tottenham Hotspur Stadium devant 60 000 spectateurs, a laissé entendre qu'une éventuelle revanche aurait lieu en Grande-Bretagne, en février ou mars prochain. lire aussi Toute l'actualité de la boxe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles