La bourse est fermée

Box internet fibre et ADSL : une vente privée prolongée, profitez de forfaits à prix cassés

Difficile de faire baisser davantage le coût de sa box internet lorsque les promotions sont déjà légion. Pourtant en souscrivant à l’offre de vente privée* de Capital, il est possible de soulager un peu plus encore son portefeuille. Initialement prévue pour expirer le 15 novembre, cette vente privée se poursuit quinze jours de plus, jusqu’au 30 novembre. Proposé en partenariat avec le comparateur de box et abonnements téléphoniques BeMove, le forfait ne vous coûtera que 20 euros en moyenne sur deux ans. Soit presque moitié moins que les 35 euros constatés en moyenne sur le marché.

Cette offre alléchante se décompose en deux parties. La première année, le prix de l’abonnement mensuel s’élève à 12,99 euros, puis grimpe à 24,99 au-delà. Une augmentation des tarifs certes significatives, mais qui vous permettra de bénéficier de ce prix à vie. Vous profiterez donc de ce rabais dans la durée, tant que le contrat n’est pas résilié. Autrement dit : plus longtemps vous conservez l’offre, plus vous réalisez d’ économies.

Tout particulier est éligible à cette offre, qu’il soit équipé de la fibre ou de l’ADSL. La boîtier internet s’accompagne, comme dans toute offre “triple play”, d’un bouquet TV avec décodeur (180 chaînes) ainsi que d’une ligne téléphonique avec appels illimitées vers les fixes de France (et 110 pays). Pour des raisons pratiques, il vous suffit de demander la portabilité de votre ligne à Bemove pour conserver votre numéro actuel.

>> Inscrivez-vous à notre vente privée de forfait box pour économiser plusieurs centaines d’euros ! Des experts s’occuperont à votre place de la résiliation

Vous estimez que l’offre n’est passez attractive ? Regardez y à deux fois. Car la plupart des boxs du marché sont facturées entre 33 et 45 euros durant la deuxième année. Pour vous convaincre, sachez que vous êtes peut-être éligible à un remboursement de vos frais de résiliation pouvant atteindre 100 euros. Référez-vous à notre partenaire Bemove pour en savoir davantage.

Pour faciliter

(...) Cliquez ici pour voir la suite