Marchés français ouverture 2 h 8 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 621,78
    +74,73 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0443
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 395,66
    +445,45 (+2,23 %)
     
  • BTC-EUR

    29 077,07
    -214,05 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,02
    +439,34 (+181,04 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Boursorama Banque : les virements internationaux deviennent gratuits

Drapeaux européens sur le Kirchberg à Luxembourg
Drapeaux européens sur le Kirchberg à Luxembourg

La modération tarifaire est sans doute pour beaucoup dans le remarquable succès public de Boursorama Banque, qui a réussi à ouvrir près de 400 000 nouveaux comptes sur le 1er trimestre 2022. Comme ses concurrentes, la banque en ligne du groupe Société Générale ne fait payer ni ses cartes bancaires, ni les virements instantanés et aucun, plus généralement, des produits bancaires utiles au quotidien.

Cette politique s'applique aussi à des services d'un usage moins fréquent. Exemple avec les virements en devises étrangères. Jusqu'ici, seuls ceux émis vers les pays de la zone SEPA (1) dont la monnaie n'est pas l'euro (le Royaume-Uni, la Suisse, le Danemark, la Suède, la Pologne, etc.) étaient gratuits. Depuis le mardi 3 mai, c'est le cas aussi des virements en devises émis vers les pays non SEPA : les Etats-Unis, le Canada, l'Australie, le Japon, etc. Jusqu'ici, ces derniers étaient facturés 0,1% du montant envoyé, avec un minimum de 20 euros, sauf pour les détenteurs de la carte Ultim Metal.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : 10 erreurs classiques à éviter pour votre déclaration de revenus
- Inflation, guerre en Ukraine... « Le plus dur est devant nous », prévient Bruno Le Maire
- Assurances animaux, juridique, garantie accident... Pourquoi la résiliation simplifiée fait l'unanimité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles