Marchés français ouverture 1 h 4 min

Les Bourses asiatiques ouvrent à la hausse

Une femme portant un masque de protection contre le coronavirus passe devant un tableau d'indices boursiers, le 24 mars 2020 à Tokyo

Hong Kong (AFP) - Les Bourses chinoises et japonaise reprenaient des couleurs mardi après les annonces de la Réserve fédérale américaine pour limiter les conséquences économiques du Covid-19 et un appel de Pékin à favoriser la reprise du travail.

A la mi-journée, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong progressait de 3,28% à 22.408,17 points. En Chine continentale, la Bourse de Shanghai gagnait 1,48% à 2.699,43 points et celle de Shenzhen 1,08% également à 1.649,51 points.

La Bourse de Tokyo était robuste mardi en début de séance, continuant de profiter notamment de la baisse du yen par rapport au dollar, favorable aux exportateurs japonais. L'indice vedette Nikkei, qui avait déjà gagné 2% lundi, bondissait de 4,57% à 17.659,45 points mardi en matinée, tandis que l'indice élargi Topix prenait 2,7% à 1.326,86 points.

La Fed a annoncé lundi une nouvelle salve de mesures pour sauver l'économie américaine des graves conséquences de la pandémie de Covid-19. Parmi elles figurent l'achat illimité d'obligations et divers mécanismes pour pouvoir venir directement en aide aux entreprises, y compris les PME.

En Chine continentale, les investisseurs réagissaient positivement aux annonces de Pékin appelant à "mettre fin aux restrictions" liées à la pandémie de Covid-19 "qui entravent la reprise du travail" dans les zones considérées comme faiblement à risque.

"Les autorités locales doivent renoncer à toute autorisation préalable non nécessaire et à la quarantaine obligatoire pour les personnes, sauf celles venant de régions à risque moyen ou élevé", indique un communiqué du gouvernement chinois publié lundi soir à l'issue d'une réunion présidée par le Premier ministre Li Keqiang.

Partie de Chine, l'épidémie a mis le pays quasi à l'arrêt en février et durement affecté son économie. Fait sans précédent, le PIB devrait reculer au premier trimestre.

Les habitants de Wuhan (centre), où le nouveau coronavirus a été identifié en décembre, sont désormais autorisés à reprendre le travail sous certaines conditions et les transports publics redémarrent après deux mois de confinement. La ville est notamment un centre majeur de l'industrie automobile chinoise.