Marchés français ouverture 1 h 32 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 927,10
    -15,04 (-0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0079
    -0,0013 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    19 836,43
    +72,52 (+0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    22 658,15
    -790,36 (-3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    542,81
    -14,92 (-2,68 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Bourse: les stratèges de la Société Générale restent à l'écart du risque

L'équipe d'allocation d'actifs de la Société Générale dirigée par Alain Bokobza a réduit encore son exposition aux actions et à la dette privée dans le portefeuille recommandé. En revanche, les stratèges ont sensiblement augmenté la pondération des emprunts d'Etat, au profit des obligations publiques américaines. Le poids des matières premières a aussi progressé, en "surpondérant" l'énergie et les métaux précieux et en «sous-pondérant» les métaux industriels. Selon les experts de la banque, les perspective de croissance demeurent sous pression et l'inflation devrait rester élevée jusqu'à ce que le prix du pétrole cesse d'augmenter (un pic est attendu à 130 dollars le baril). Des tensions sur l'énergie attendues l'hiver prochain  Une escalade est redoutée dans la guerre en Ukraine pendant les prochains mois. Et les sources d'énergie ne sont pas stabilisées en Europe pour l'hiver prochain. Les actifs risqués ont déjà bien baissé, sans pour autant montrer de signes de capitulation. Les Bourses américaines évoluent encore au-dessus des niveaux atteints avant la pandémie et la forte chute des cours en mars 2020. La volatilité des cours évolue autour de sa moyenne de long terme et le positionnement des investisseurs ne montre pas de sentiment négatif extrême. Pourtant, la rentabilité des entreprises devrait sensiblement diminuer dans les prochains mois. Risque de stagflation  Il convient donc de continuer à se protéger contre le risque de stagflation, avec une exposition importante sur les matières premières et sur des valeurs défensives. Les experts de la Société Générale sont «longs» sur les actions pétrolières américaines, les actions espagnoles et britanniques, et les sociétés dont les marges sont «résilientes». Ils sont «short» sur le Nasdaq. Mais il faut aussi se prémunir contre le risque sur le crédit, alors que les conditions Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles