Marchés français ouverture 7 h 34 min
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,89 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0178
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,38 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 477,88
    -159,57 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Bourse : la Russie dicte la conduite des marchés, pas les banques centrales ni la macroéconomie

Alexandre Baradez : Non, les marchés s’y attendent. Nous baignons dans le bruit d’une récession depuis un moment, donc les investisseurs y sont déjà sensibilisés. Et ils s’attendent à ce que la Réserve fédérale (Fed) parle d’une économie qui se dégrade. Les marchés financiers se préparent à une récession, mais perçue plutôt comme technique, c’est-à-dire deux trimestres consécutifs de repli, puis ils anticipent un léger rebond de la croissance, peut-être au troisième trimestre et d’ici la fin de l’année.

Le Trésor américain a rappelé de son côté qu’il pouvait y avoir une récession technique sans que l’on puisse parler d’une réelle récession, qui toucherait de multiples secteurs et affecterait l’emploi. La situation actuelle n’est pas comparable à la crise de 2007-2008.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique. Et en ce moment, avec le code promo CAPITAL30J, profitez d’un mois d'essai gratuit.

Alexandre Baradez : Le sentiment global des marchés et de l’économie réelle semble plus déterminé par la géopolitique et l’approvisionnement en gaz. Les prix du gaz naturel en Europe sont de nouveau en train de flamber ces derniers jours, en raison de la baisse de l’approvisionnement. Tant qu’une situation tendue avec la Russie perdurera et que les menaces de coupures de gaz cet hiver persisteront, il n’y aura pas de raison de voir les Bourses franchement rebondir. Et le risque sera d’aller (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hausse des prix : Amazon essaie de rassurer ses abonnés
Meta : première baisse de revenus pour la maison mère de Facebook
Doctibike, la start-up qui restaure la batterie des vélos et trottinettes
CAC 40, Nasdaq… faut-il craindre une rechute de la Bourse ?
Le géant du luxe LVMH profite des hausses de prix : le conseil Bourse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles