La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0176
    -0,0074 (-0,72 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    22 943,42
    -12,84 (-0,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,48 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,77 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2073
    -0,0085 (-0,70 %)
     

Bourse : dans quels secteurs investir en période de crise ?

Les marchés financiers ont connu de fortes turbulences ces dernières semaines, entre les craintes liées à l’inflation, le resserrement monétaire des banques centrales et le risque de récession dans plusieurs pays développés. Dans ce contexte, certains secteurs sont plus conseillés que d’autres et peuvent permettre de limiter la casse.

Les marchés traversent une passe difficile. Et le pire est peut-être à venir. Les investisseurs restent en alerte face à l’action des banques centrales. “Nous sommes coincés entre le marteau et l'enclume”, estime Kevin Thozet, membre du comité d’investissement de la société de gestion d'actifs Carmignac. “L'inflation doit être maîtrisée pour que les marchés actions et obligataires retrouvent une forme de stabilité. Et dans le même temps, la maîtrise de l'inflation se fera par un resserrement des conditions financières, ce qui n'est pas de bon augure pour les marchés financiers", explique-t-il.

La remontée des taux d’intérêt par les banques centrales peut provoquer une récession économique. Ce que le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a reconnu le 22 juin, lors d’une audition au Congrès. La guerre en Ukraine n’a fait qu’aggraver la flambée des prix ces derniers mois, notamment des matières premières. Et les cours des actions ont globalement plongé en Bourse. Le CAC 40, indice phare de la place de Paris, a ainsi perdu plus de 15% depuis début janvier. Et la chute est plus marquée encore outre-Atlantique pour le S&P 500 (-18%), qui réunit 500 des plus grandes entreprises américaines.

Dans ce contexte, il est important d’adapter son portefeuille de valeurs financières pour minimiser le risque de pertes, réduire son exposition à la forte volatilité des cours et peut-être espérer engranger des plus-values.

Les entreprises du secteur pharmaceutique

Parmi les secteurs à privilégier, figure notamment (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Zone euro : face à l'inflation, la BCE confirme la prochaine hausse de ses taux

Sony lance une nouvelle marque pour les accessoires de jeux vidéo
Doctissimo, Marmiton, Aufeminin... les médias numériques de TF1 cédés à Reworld
Bourse : le CAC 40 emporté par le Nasdaq et le Dow Jones, les Etats-Unis inquiets
SNCF : les pros vont pouvoir profiter des bénéfices de la carte Avantage
Airbnb : les fêtes seront toujours interdites dans les logements cet été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles