Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0939
    +0,0036 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 044,64
    -492,82 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,78
    -1,55 (-0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

Bourse : quelles actions et stratégies pour bien investir au deuxième semestre 2024 ?

Bourse : quelles actions et stratégies pour bien investir au deuxième semestre 2024 ?

Une croissance décevante, en Europe et aux Etats-Unis, des baisses de taux attendues de la part des grandes Banques centrales, des élections législatives en France imminentes et une présidentielle en fin d’année aux Etats-Unis… L’exercice 2024, comme souvent en Bourse, s’annonce incertain pour les investisseurs. Et ceux qui n’ont pas déjà investi dans les actions auraient tort de se précipiter. Pour limiter votre prise de risque, c’est justement l’inverse que vous devez faire, selon les invités du «Grand rendez-vous de l’épargne» (Capital / Radio Patrimoine). «Formez-vous», exhorte ainsi Antoine Andreani, analyste sénior des marchés financiers chez XTB France, premier invité de notre émission. Et, pour débuter, regardez du côté des actifs qui montent, avec «des prix qui forment des escaliers vers le haut», l’expert recommandant à ce titre de vous pencher sur les semi-conducteurs, avec Nvidia bien évidemment mais aussi Avgo ou TSM.

Pour réussir, vous devrez sélectionner les bons actifs et la bonne méthode. Pour cela, notre second invité Grégory Guermonprez, directeur général de Fortuneo, recommande fortement la diversification avec, pourquoi pas, la gestion sous mandat, plébiscitée par la plupart des souscripteurs de contrats d’assurance vie. Si vous optez pour l’achat d’actions en direct, l’expert vous détaille également les caractéristiques du plan d’épargne en actions (PEA) et du compte-titres, deux outils complémentaires. «Le PEA est intéressant pour la fiscalité, avec le compte-titres, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaque à la carte bancaire au sans contact : cette astuce peut vous protéger
Justin Bieber aurait touché une petite fortune pour chanter au « mariage du siècle »
Jeff Bezos est l’un des hommes les plus riches du monde… et a trouvé comment faire de sacrées économies
CAC 40 : les élections législatives, un non-événement pour la Bourse ?
Des touristes payent plus de 800 euros pour deux verres dans ce restaurant de Mykonos