La bourse ferme dans 8 h 6 min
  • CAC 40

    6 466,24
    -103,95 (-1,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 067,83
    -63,01 (-1,53 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1712
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 752,80
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    38 826,82
    -2 504,19 (-6,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 134,36
    -91,17 (-7,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,03
    -0,94 (-1,31 %)
     
  • DAX

    15 242,50
    -247,67 (-1,60 %)
     
  • FTSE 100

    6 904,74
    -58,90 (-0,85 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 074,54
    -846,22 (-3,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3673
    -0,0064 (-0,47 %)
     

Bourse : pourquoi les investisseurs internationaux fuient la Chine communiste

·1 min de lecture

Sous l’écume des jours et de l’actualité, on se doit toujours de repérer les vrais changements tectoniques, ceux qui vont affecter nos sociétés et nos économies pour des décennies, ces fameux changements de paradigme pour reprendre le mot de Thomas Kuhn. A cet égard, l’exponentielle ouverture et montée en puissance de la Chine sur la scène du commerce international et des flux de capitaux fut le fait majeur de la fin du siècle dernier et des premières années de l’actuelle. Or la Chine est en train de changer, sous les coups de boutoir du trumpisme, de la crise du Covid, mais aussi des ambitions de ses dirigeants actuels, dont la vision s’éloigne de plus en plus du compromis de Deng Xiaoping avec le capitalisme occidental.

La Chine, qui après son adhésion à l’OMC, n’a eu de cesse de s’intégrer aux flux de capitaux mondiaux, est en train, nolens volens, de s’en découpler. Le phénomène a commencé avec la présidence Trump, qui a entravé nombre de projets d’investissements chinois aux Etats Unis, mais il se poursuit avec l’Italie, qui résiste à la prise de contrôle économique larvée de la Sicile, ou la résistance de pays africains. Seuls les pays les plus pauvres ou les plus dévastés sont prêts désormais à accueillir les Chinois.

>> A lire aussi - Taïwan dépense des milliards en armement pour se protéger de la Chine

La crise du Covid, émanant de Chine, a changé la perception de ce pays, jugé opaque par les investisseurs internationaux et a forcé le pouvoir de Beijing à se justifier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40, Bitcoin, M6, LVMH, Kering, Alstom... : au programme de la newsletter Momentum
Optimiste sur la croissance et l'emploi, la Fed pourrait agir d'ici fin 2021
“Le prix de l’essence s’envole aux États-Unis, la forte inflation risque de durer !”
Le DG d'Apple Tim Cook reçoit des actions et les vend pour un montant colossal
Aux Galeries Lafayette, la CGT et Sud appellent à la grève contre le pass sanitaire exigé des employés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles