Publicité
La bourse ferme dans 4 h 12 min
  • CAC 40

    7 956,11
    -0,30 (-0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 905,77
    -7,15 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 132,30
    +6,00 (+0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 879,16
    +1 908,48 (+3,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,21
    -0,53 (-0,67 %)
     
  • DAX

    17 699,79
    -16,38 (-0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 636,96
    -3,37 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    -11,57 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2679
    -0,0014 (-0,11 %)
     

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,65%

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,65% mardi, soutenue par l'annonce de mesures de soutien en Chine et les preuves de résilience de l'économie, notamment en Allemagne où les commandes industrielles rebondissent.

L'indice vedette CAC 40 a avancé de 49,01 points à 7.638,97 points. Lundi, le CAC 40 a fini à 7.589,96 points (-0,03%).

Les Bourses chinoises, chahutées depuis plusieurs mois en raison d'inquiétudes concernant la croissance du pays, ont bondi après l'annonce de mesures de soutien de Pékin aux marchés.

Le fonds gouvernemental chinois Central Huijin Investment, en charge des prises de participation, a annoncé mardi injecter de nouveaux fonds sur les places financières.

Les mesures de "relance du marché chinois ne profiteront pas forcément aux marchés européens" mais "toute initiative de relance en Chine profiterait" à l'économie européenne, qui "pourrait exporter davantage vers ce marché", souligne Vincent Juvyns, membre de l'équipe stratégie de JPMorgan AM.

La cote parisienne est aussi portée par le constat que l'économie résiste malgré des taux d'intérêt élevés.

En Allemagne, les commandes à l'industrie ont fortement rebondi en décembre sur un mois, de 8,9%, une bonne surprise pour la première économie européenne engluée dans un ralentissement général de son activité, selon les chiffres publiés mardi par l'institut des statistiques Destatis.

Sur le front des politiques monétaires, les investisseurs seront attentifs aux prises de parole de banquiers centraux américains dans les prochains jours.

Les Bourses "sont portées par les espoirs de baisses de taux" d'intérêt, qui avaient été nuancés récemment, rappelle Vincent Juvyns.

"Il y a déjà eu beaucoup de communications faites ces derniers jours et semaines" par des membres de la Réserve fédérale (Fed) pour dire aux marchés qu'ils ont "mal compris" le message de décembre, où le président de la Fed avait évoqué des discussions autour des baisses de taux.

Les marchés ont ainsi revu leurs scénarios de baisse de taux en 2024 et anticipent désormais qu'elles interviennent un peu plus tard et soient moins nombreuses qu'anticipé précédemment.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt des emprunt de l'Etat français à 10 ans se stabilisait à 2,80% vers 17H55 (16H55 GMT), contre 2,81% à la clôture de lundi.

Les valeurs industrielles recherchées

Après plusieurs indicateurs qui montrent que l'économie ne plie pas totalement face aux taux d'intérêt élevés, les actions des entreprises du secteur industriel, donc l'activité est liée à la conjoncture économique, ont été recherchées mardi.

Schneider Electric a terminé en tête du CAC 40, avec une hausse de 2,77% à 193,20 euros. Derrière lui, Air Liquide a pris 2,39% à 171,88 euros. ArcelorMittal, qui profite aussi des mesures de soutien à l'économie chinoise, a progressé de 1,94% à 25,47 euros et TotalEnergies a gagné 1,82% à 60,30 euros.

Le groupe pétro-gazier français a par ailleurs été soutenu par les résultats de BP, géant des hydrocarbures britannique, qui a renoué avec les bénéfices en 2023.

Euronext CAC40

jvi/asl/nth