Marchés français ouverture 5 h 10 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 795,62
    -302,62 (-1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1602
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 596,94
    -31,80 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    50 692,45
    -1 974,85 (-3,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 409,69
    -64,64 (-4,38 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

La Bourse de Paris repart franchement à la baisse

·2 min de lecture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris rétrogradait brutalement mercredi au lendemain d'un sursaut évanescent, les investisseurs exprimant des inquiétudes profondes face à la persistance de l'inflation alimentée par les prix préoccupants de l'énergie.

A 09H24, l'indice CAC lâchait 1,34%, soit 88,28 points, à 6.488 points au lendemain d'un fort rebond de 1,52% faisant suite à trois séances consécutives de baisse.

Les secteurs technologique, aéronautique, automobile et du luxe tiraient la cote vers le bas.

"Les risques dans les prochaines semaines sont nombreux. Nous redoutons que les déboires du secteur immobilier chinois conjugués aux difficultés d'approvisionnement au niveau mondial ne se traduisent par plus d'inflation et moins de croissance", écrit Christopher Dembik, directeur stratégie et macroéconomie de Saxo Banque.

"Cela compliquerait sérieusement la tâche des banques centrales qui s'évertuent depuis des mois à souligner que les pressions inflationnistes sont temporaires", poursuit-il.

Les investisseurs craignent un risque de dérapage de l'inflation du fait de la hausse continue des prix du pétrole et du gaz. Ce qui pourrait inciter les banques centrales à réduire plus vite qu'attendu leur soutien monétaire.

Mercredi, la banque centrale de Nouvelle Zélande (RBNZ) a relevé son taux d'intérêt pour la première fois en sept ans, emboîtant ainsi le pas à la Banque de Norvège et banque centrale de Corée du Sud.

Les investisseurs surveillaient aussi de près les taux souverains qui continuaient de grimper: celui des Etats-Unis à échéance 10 ans montait à 1,56% mercredi matin contre 1,53% la veille.

Icade perd la santé

Icade Santé, filiale du groupe immobilier Icade (-1,75% à 67,55 euros), a annoncé mercredi reporter l'introduction en Bourse qui devait financer un ambitieux plan de croissance notamment à l'international, "dans l’attente de conditions de marché plus favorables".

Thales avec Google pour développer un service de "cloud"

Le groupe français (-1,94% à 82,82 euros) a annoncé un partenariat avec le géant américain Google pour développer un service de "cloud" à destination des entreprises et des institutions publiques à l'horizon 2023.

Stellantis suspend sa production à Vienne

Le constructeur automobile a annoncé la suspension de sa production à Vienne, en Autriche, du 18 octobre au 31 décembre, en raison de la pénurie mondiale de puces qui touche tout le secteur. L'action régressait de 2,16% à 16,19 euros, celle de son concurrent Renault de 1,97% à 30,61 euros.

Euronext CAC40

pan/vac/spi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles