La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 620,15
    +283,48 (+0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,0269
    -0,0056 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 817,10
    +9,90 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    23 397,97
    -534,28 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    570,08
    -1,20 (-0,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,14
    -2,20 (-2,33 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    12 966,55
    +186,64 (+1,46 %)
     
  • S&P 500

    4 254,31
    +47,04 (+1,12 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2142
    -0,0061 (-0,50 %)
     

La Bourse de Paris rebondit, espérant la clémence de la Fed

La Bourse de Paris progressait de 0,59% vendredi après deux séances de baisse suivant la publication d'un indicateur de l'inflation aux États-Unis, un peu moins anxieuse quant à la réaction de la Réserve fédérale face à la hausse des prix.

L'indice vedette CAC 40 prenait 34,73 points à 5.950,14 points, vers 09H40. La veille, il avait reculé de 1,41%.

Sur la semaine, le repli était encore de 1,35%.

Après la publication mercredi d'un indicateur des prix à la consommation (CPI) en juin aux Etats-Unis plus élevé que prévu, puis la même tendance pour les prix à la production (PPI) parus jeudi, les investisseurs avaient estimé probable une hausse d'un point de pourcentage du taux directeur de la banque centrale américaine (Réserve fédérale, Fed).

Mais jeudi, deux membres de la Fed - le gouverneur Christopher Waller et le président de l'antenne de Saint-Louis, James Bullard, un des membres les plus en faveur d'une politique monétaire restrictive de l'institution - se sont tous deux prononcés pour un relèvement de 0,75 point de pourcentage du taux directeur.

"Croyez-le ou non, la hausse de 0,75 point de pourcentage est une bonne nouvelle pour le marché", alors que cette perspective semblait d'un autre temps il y a quelques mois encore, s'amuse Stephen Innes, gérant de Spi AM.

"Ça ne signifie toutefois pas qu'une hausse de 0,75 point de pourcentage soit fixée", nuance Michael Hewson, analyste de CMC Markets. Les prochains indicateurs, comme les ventes au détail américaines en juin et la confiance du consommateur en juillet attendues vendredi, peuvent encore changer la donne.

Ces préoccupations occultent pour la place parisienne les données économiques en Chine, où la croissance s'est effondrée au deuxième trimestre, à +0,4%, en raison des restrictions sanitaires et d'une crise dans l'immobilier qui ont lourdement pénalisé l'activité.

En Europe et aux États-Unis, "il est évident que la crainte d'une récession est devenue la thématique dominante sur les marchés", selon les analystes de la Banque Postale AM.

"Nous devrions le voir lors de la saison des résultats qui s'ouvre" avec "les entreprises [qui] devraient indiquer un fléchissement de leur activité", ont-ils estimé.

Le luxe en retrait

La progression de l'indice CAC 40 était freiné par le recul des valeurs du luxe, poids lourds de la cote parisienne.

Le secteur subit les effets des résultats du géant suisse du luxe Richemont, propriétaire de la maison de joaillerie Cartier, qui chutait de près de 4% à la Bourse de Zurich.

Kering cédait 1,29% à 490,25 euros, LVMH 1,22% à 599,00 euros et Hermès 1,14% à 1.083 euros.

Axa se déleste d'un portefeuille en Allemagne

L'assureur a annoncé jeudi la cession pour 660 millions d'euros d'un portefeuille d'assurances vie et retraite détenu jusqu'à présent par sa filiale allemande à un assureur local, Athora Allemagne. Cette cession répond pour Axa à un objectif de réduction de son exposition aux marchés financiers. Il prenait 0,31% à 20,82 euros.

Euronext CAC40

fs/cdu/er

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles