La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 143,00
    -58,14 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1416
    -0,0044 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 817,30
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    37 724,86
    -514,14 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,27
    +2,15 (+2,62 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    -20,90 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 124,28
    -364,82 (-1,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3680
    -0,0030 (-0,22 %)
     

La Bourse de Paris rebondit après deux séances de baisse

·2 min de lecture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 (AFP/ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris rebondissait de 0,85% à l'ouverture mardi, malgré la clôture des marchés américains dans le rouge la veille, mais les investisseurs craignent de nouvelles mesures des gouvernements face à la diffusion du variant Omicron.

A 09H20, l'indice CAC 40 remontait de 58,20 points à 6.028,30 points, après deux séances consécutives de baisse.

"La progression du jour est à mettre sur le compte d'un rebond technique assez logique après plusieurs séances de baisse", estime John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

Wall Street a reculé significativement lundi, contrariée par le refus du sénateur démocrate modéré Joe Manchin de voter en faveur du plan massif de mesures sociales et environnementales, promesse de campagne du président Joe Biden, et par les mauvaises nouvelles de la pandémie de Covid-19.

"De nombreux investisseurs avaient misé beaucoup sur le fait que cette proposition pourrait donner un coup d'accélérateur à l'économie américaine en 2022 malgré les nouvelles incertitudes liées au variant Omicron", explique John Plassard.

L'environnement de marché "reste extrêmement fragile, compliqué par la diminution rapide des liquidités dans les classes d'actifs avant les fêtes de fin d'année", note de son côté Jeffrey Halley, analyste d'Oanda, rappelant qu'en décembre, il s'agit de "volatilité et non de tendances directionnelles du marché".

Sanofi s'octroie la biotech américaine Amunix

L'action Sanofi cédait 0,28% à 86,66 euros dans les premiers échanges après l'annonce d'un accord pour acquérir la biotech américaine Amunix pour au moins un milliard de dollars afin de se renforcer dans l'immuno-oncologie.

Airbus poursuivi par Qatar Airways

La compagnie aérienne Qatar Airways a annoncé lundi avoir entamé des poursuites contre Airbus devant la justice britannique pour régler leur contentieux concernant une dégradation de la surface des fuselages des A350. Le titre Airbus montait de 1,63% à 103,70 euros vers 09H15.

Offre de MSC sur des activités logistique de Bolloré

L'action du groupe de Vincent Bolloré grimpait de 10,11% à 4,77 euros après que l'armateur italo-suisse MSC lui a proposé de lui racheter ses activités de logistique en Afrique pour 5,7 milliards d'euros.

Nouvelle DG chez Maje

Charlotte Tasset Ferrec, ancienne directrice générale de Nina Ricci, a été nommée à la tête de la marque Maje. L'action SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot et Fursac) gagnait 0,15% à 6,91 euros.

Euronext CAC40

pan/mdz/spi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles