La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 099,66
    -187,37 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

La Bourse de Paris quasi à l'équilibre

La Bourse de Paris fluctuait autour de son niveau de clôture de la veille mardi, en panne de dynamisme en raison d'un regain épidémique en Chine.

L'indice CAC 40 perdait 0,07%, soit 4,76 points à 6.629,06 points vers 09H50, après une petite baisse de 0,15% lundi.

La Bourse de New York a terminé en repli lundi, mal orientée en raison de la flambée des cas de coronavirus en Chine, sur un marché déjà anémique à l'orée d'une semaine raccourcie par un jour férié aux États-Unis.

Les investisseurs doivent composer avec "des interrogations qui concernent la résurgence des cas de Covid en Chine et les doutes qui entourent les intentions monétaires" de la Réserve fédérale (Fed), commente John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

La capitale chinoise Pékin, qui avait enregistré 621 nouveaux cas locaux dimanche, en a comptabilisé 1.438 mardi, un record depuis le début de la pandémie.

Les autorités de la capitale semblent vouloir éviter pour l'instant un confinement strict comme celui appliqué à Shanghai au printemps, mais ont toutefois renforcé les mesures sanitaires ces derniers jours.

Des fermetures d'écoles, de restaurants et d'autres lieux publics ont été ordonnées, nombre d'employés sont appelés à travailler de chez eux et les habitants de près de 600 zones dans la ville sont confinés.

Quant à la Banque centrale américaine, le compte-rendu des échanges (les Minutes) de sa dernière réunion de politique monétaire sera publié mercredi, avant celui de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

Les investisseurs y chercheront des signes de ralentissement des hausses de taux directeurs.

L'agenda de mardi est assez pauvre avec seulement les prévisions économiques mondiales de l'OCDE et un indice de confiance des consommateurs de la zone euro.

TotalEnergies revient en haut du CAC 40

L'action TotalEnergies reprenait 3,77% à 57,73 euros mardi matin, annulant ainsi sa chute de 3% de la veille dans le sillage du repli des cours du pétrole.

Lundi, les prix de l'hydrocarbure étaient tombés brutalement en cours de séance après des rumeurs d'une éventuelle augmentation de la production de l'Opep+. L'Arabie saoudite a ensuite franchement démenti cette hypothèse, ce qui a fait revenir les cours à un niveau quasi stable.

Interparfums ravit le marché

Le groupe prévoit pour 2023 "une poursuite de la dynamique" avec un chiffre d'affaires entre 710 et 720 millions d'euros après avoir de nouveau relevé ses objectifs pour 2022. L'action Interparfums montait de 0,79% à 51,10 euros.

Euronext CAC40

jvi/kd/nth