Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 968,63
    +485,69 (+0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 394,25
    +63,36 (+4,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

La Bourse de Paris poursuit son rebond

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a ouvert en hausse jeudi, dans le sillage de son rebond de mercredi, le regard tourné vers la publication de l'inflation américaine, indicateur déterminant pour envisager une éventuelle baisse des taux en septembre.

Le contrat à terme du CAC 40 avançait de 0,47% vers 09H45. Mercredi, l'indice vedette a progressé de 0,86% et terminé à 7.573,55 points, sans pour autant compenser les pertes essuyées lors des deux premières séances de la semaine: depuis lundi, le CAC 40 a perdu 1,33%.

La place parisienne retrouve un peu d'allant, même si la situation politique n'est pas réglée. Après le second tour des élections législatives de dimanche qui n'a pas dégagé de majorité absolue à l'Assemblée nationale, les tractations entre les différentes forces politiques se poursuivent et aucune perspective de coalition ne se dégage pour l'instant.

PUBLICITÉ

L'incertitude politique française pourrait rendre le marché "volatil" pour les jours et les semaines qui viennent, "au moins jusqu'à octobre et le projet de loi de finances", selon Claudia Panseri, directrice des investissement d'UBS France.

La Bourse de Paris profite de l'optimisme des investisseurs concernant une baisse prochaine des taux directeurs, qui pourrait encore être conforté par la publication de l'indice CPI de l'inflation américaine, publié jeudi à 14H30.

Les marchés espèrent que le CPI passera à 3,1% sur un an en juin, après 3,3% en mai.

Mercredi, le président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell a insisté sur le fait qu'il n'était pas question d'attendre que l'inflation revienne à 2% pour agir sur les taux. "Ce serait trop tard", a-t-il insisté.

Des commentaires qui renforcent la confiance des marchés sur la probabilité d'une première baisse des taux lors des prochaines réunions de la Fed.

Le taux d'intérêt de l’Etat français à 10 ans a baissé mercredi et l'écart avec son équivalent allemand, la référence en Europe, s'est réduit.

Ipsen obtient une licence

Le troisième groupe pharmaceutique français Ipsen a annoncé jeudi avoir acquis les droits de développement, de fabrication et de commercialisation d'un médicament anticancéreux auprès de Foreseen Biotechnology, pour un montant pouvant aller jusqu'à 1,03 milliard de dollars (environ 950 millions d'euros).

A la cote, Ipsen gagnait 0,82% à 110,10 euros.

Euronext CAC40

hrc/mdr/bpi/clc