Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 435,65
    -235,39 (-0,59 %)
     
  • Nasdaq

    16 944,83
    +143,29 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0830
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 811,12
    -2 306,03 (-3,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 477,89
    -24,77 (-1,65 %)
     
  • S&P 500

    5 323,22
    +16,21 (+0,31 %)
     

La Bourse de Paris poursuit son ascension, au plus haut depuis un mois

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a progressé de 0,69% jeudi, soutenue comme depuis le début de la semaine par l'optimisme des investisseurs concernant la baisse à venir des taux d'intérêt, un espoir renforcé jeudi par la Banque d'Angleterre.

L'indice vedette CAC 40 a avancé de 56,24 points à 8.187,65 points, au plus haut depuis le 2 avril. Mercredi, il a réussi une quatrième séance de hausse consécutive (+0,69%).

La cote parisienne a inversé la tendance vendredi après son coup de moins bien durant la deuxième partie d'avril avec le rapport sur l'emploi américain, dont les données moins bonnes que prévu ont redonné espoir aux investisseurs concernant le calendrier des abaissements de taux de la banque centrale américaine.

PUBLICITÉ

"Les marchés ont été soutenus récemment par le fait que les banques centrales ferment moins que prévu la porte aux baisses de taux", estime Florian Ielpo, responsable de recherche macroéconomique chez Lombard Odier IM.

Tout élément susceptible de conforter les investisseurs dans leur espoir de voir les banques centrales réduire leurs taux directeurs prochainement est bien accueilli.

Jeudi, la Banque d'Angleterre (BoE) a maintenu sans surprise son taux directeur à 5,25%, mais s'est dite "optimiste" sur un recul de l'inflation dans les prochains mois, ce qui pourrait ouvrir la voie à un assouplissement monétaire.

Les bons résultats publiés par les entreprises et les indicateurs qui montrent que l'économie européenne se reprend contribuent aussi à la bonne humeur sur les marchés.

Les exportations chinoises sont reparties à la hausse en avril, tandis que les importations ont dépassé largement les attentes des analystes, selon les chiffres officiels publiés jeudi, une bonne nouvelle pour la reprise de la deuxième économie mondiale.

Côté valeurs, le groupe français de l'hôtellerie Accor a perdu 2,41% à 40,47 euros, enregistrant la pire performance du CAC 40.

Euronext CAC40

jvi/ys/LyS