La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 790,10
    -3,00 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    34 131,88
    +894,83 (+2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

La Bourse de Paris monte de 0,63%

·3 min de lecture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 (AFP/ERIC PIERMONT) (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris grimpait de 0,63% mardi peu après l'ouverture, poursuivant son ascension de la veille, les investisseurs se montrant confiants au sujet de la reprise économique, peu perturbée par la propagation du variant Omicron du Covid-19.

A 09H20, l'indice CAC 40 progressait de 45,35 points à 7.262,59 points, évoluant ainsi à des niveaux historiques. Lundi, il avait fini sur une hausse de 0,90%, décrochant un nouveau record.

En ce début d'année, les opérateurs de marché reviennent progressivement dans les salles de marchés.

Comme à la fin de l'année 2021, les investisseurs surveillent principalement l'évolution de la situation sanitaire dans le monde.

"Les études sont plutôt encourageantes sur le fait que le variant Omicron entraîne moins de formes graves que le variant Delta. En outre, les vaccins sont toujours efficaces", commentent les analystes de Saxo Banque, estimant qu'un "arrêt brutal des économies" était "peu probable".

Les investisseurs tablent ainsi sur des perturbations modérées et limitées dans le temps.

Pour tenter de juguler l'épidémie tout en préservant l'économie, le gouvernement a pris de nouvelles dispositions, imposant notamment trois jours minimum de télétravail par semaine lorsque cela est possible.

Les opérateurs de marché s'intéressent également de près à l'évolution de l'inflation, qui a repris de la vigueur l'an dernier. Ils s'attendent à des chiffres élevés pour l'inflation en zone en décembre.

En France, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 2,8% sur un an au mois de décembre, soit le même taux qu'en novembre, a rapporté mardi l'Insee dans une première estimation provisoire.

"Ce qui va compter maintenant c'est de savoir si l'inflation va refluer au premier trimestre de cette année", soulignent les analystes de Saxo Banque, qui relèvent "deux signaux encourageants" allant dans ce sens: "la baisse récente des prix du gaz et la fin de l'effet de base liée à la baisse temporaire de la TVA en Allemagne".

En matière de valeurs, AB Science bondissait de 4,07% à 12,78 euros, après avoir obtenu le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour lancer des essais de sa molécule phare contre la sclérose en plaques.

Abionyx s'envolait de 23,35% à 3,09 euros, profitant de l'annonce de son autorisation d'accès compassionnel obtenu auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour son traitement bio-HDL (CER-001) contre le Covid-19.

Worldline montait de 1,64% à 50,80 euros. Le groupe a annoncé mardi avoir finalisé l'acquisition de 80% du capital d'Axepta, filiale spécialisée dans les services de paiement électronique pour commerçants de BNL, la branche italienne de BNP Paribas.

Ipsen était pénalisé (-1,07% à 77,86 euros) par un abaissement de sa recommandation à "neutre" contre "surpondérer" auparavant par J.P. Morgan.

M6 grignotait 0,58% à 17,38 euros après avoir annoncé être devenu majoritaire au capital du réseau d'agences immobilières créé par son animateur star Stéphane Plaza, dont le groupe audiovisuel détenait jusque-là 49%.

Euronext CAC40

vac/ico/nth

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles