Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 298,23
    +1 307,13 (+2,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,72
    -25,38 (-1,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

La Bourse de Paris monte de 0,58%, vers une quatrième séance positive d'affilée

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (Eric PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (Eric PIERMONT)

La Bourse de Paris progresse de 0,58% mercredi, portée depuis le début de la semaine par un vent d'optimisme concernant la réduction cette année des taux de la Banque centrale américaine, que les investisseurs jugent très probable.

L'indice vedette CAC 40 gagnait 46,80 points à 8.122,48 points vers 09H50. Mardi, la cote parisienne a progressé de 0,99%, signant sa troisième séance de hausse consécutive.

En raison de deux jours fériés en France, les volumes d'échanges devraient rester faibles mercredi et jeudi, voire vendredi également si les opérateurs de marché décident de faire le pont. L'agenda français est de plus quasiment dépourvu d'indicateurs macroéconomiques mercredi et jeudi.

PUBLICITÉ

Mais la Bourse de Paris, comme les autres places européennes, ne semble pas vouloir s'accorder une pause et conserve son élan, insufflé par les chiffres de vendredi sur l'emploi américain qui ont été bien accueillis par les marchés.

"Les espoirs renouvelés de la Réserve fédérale américaine en matière de taux d'intérêt et la certitude croissante que la Banque centrale européenne pourrait desserrer la vis des taux d'intérêt plus tôt que la Fed attirent de nouveaux acheteurs d'actions", commente Jochen Stanzl, chez CMC Markets.

La Banque centrale européenne pourrait, selon l'avis général des économistes, abaisser ses taux directeurs en juin compte tenu du recul de l'inflation et de la faible dynamique économique en Europe.

Mais pour la Réserve fédérale (Fed) américaine, la situation est plus complexe en raison de pressions inflationnistes pas encore totalement disparues, et les observateurs peinent à savoir si la Fed va bien baisser ses taux dans l'année ou non.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt à 10 ans de l'emprunt français, l'échéance qui fait référence, reste proche de son niveau de la veille à 2,91%.

Alstom en quête de capital confiance

Le constructeur ferroviaire Alstom, en difficulté financière, a plus que doublé sa perte nette sur l'exercice fiscal 2023/24, à 309 millions d'euros contre 132 millions d'euros un an plus tôt, sous l'effet d'un certain nombre de charges exceptionnelles, selon ses résultats publiés mercredi.

Cette performance financière est bien moins bonne que ce que prévoyaient les analystes - ceux sondés par Bloomberg tablaient sur un bénéfice net de 123,9 millions d'euros pour l'exercice annuel. Mais le résultat d’exploitation ajusté (censé refléter la performance opérationnelle récurrente) s'élève à 997 millions d’euros, en hausse de 17%, plus que les estimations.

Le groupe a de plus annoncé une augmentation de capital de près d'un milliard d'euros et une émission obligataire hybride (comptabilisée pour moitié en capitaux propres) d’environ 750 millions afin de parachever son plan de désendettement, ce qui rassure les investisseurs.

Très volatile depuis l'ouverture, l'action d'Alstom a ouvert en baisse de 6%, puis est montée en flèche jusqu'à atteindre 17,30 euros (+10,5%) et s'affichait en hausse de 5,75% à 16,56 euros vers 09H50 GMT.

Euronext CAC40

jvi/dga/abx