Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 876,71
    +1 144,82 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,01
    +78,39 (+5,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

La Bourse de Paris en légère hausse

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris progresse légèrement de 0,19% dans les premiers échanges jeudi, attendant des données sur l'activité des services en Europe mais surtout sur l'emploi américain vendredi.

L'indice vedette CAC 40 gagnait 15,31 points à 8.168,64 points vers 09H40, après une ouverture stable. Mercredi, il avait légèrement rebondi en prenant 0,29%.

Les indices boursiers continuent de bouger en fonction des anticipations sur la prochaine politique monétaire de la Banque centrale américaine.

Des tensions sur l'inflation sont apparues au cours de la semaine après un premier indicateur américain sur l'industrie lundi, puis des créations d'emplois plus fortes qu'attendu dans le secteur privé, entraînant une remontée des taux d'emprunt.

PUBLICITÉ

La pression s'est un peu allégée en fin de séance mercredi avec le repli d'un indice sur les prix dans les services aux Etats-Unis.

Jeudi, le taux d'intérêt de l'emprunt de l'Etat français à 10 ans baissait légèrement à 2,90% contre 2,91% mercredi en clôture, restant en-dessous de son pic de 2,95% mercredi.

Les investisseurs attendent désormais surtout le rapport sur l'emploi américain de mars, qui sera publié vendredi, toujours en se mettant dans la peau des banquiers centraux.

Mercredi, le président de la Banque centrale américaine "a réitéré, comme durant ces derniers mois, un message constant, à défaut d’être éclairant : la Fed a le loisir de prendre son temps pour se forger une conviction que l’inflation convergera finalement à la cible", observent les analystes de Natixis.

En Europe, la Banque centrale publie aussi durant la séance le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire.

Nouvelle acquisition pour Saint-Gobain

Le géant français des matériaux de construction Saint-Gobain a annoncé mercredi l'acquisition du groupe canadien Bailey, entreprise spécialisée dans les ossatures métalliques pour la construction légère, pour un montant de 600 millions d'euros (880 millions de dollars canadiens).

L'action, plus forte progression du CAC 40 mercredi, montait encore de 0,63% à 73,56 euros.

La cosmétique en légère baisse

Les titres de cosmétiques reculaient légèrement, après un avertissement mercredi du groupe américain Ulta Beauty qui a fait chuter son cours de plus de 15% à Wall Street. L'Oréal reculait de 0,32% à 420 euros et la partie de Coty cotée à Paris cédait 1,60% à 10,12 euros.

Dans le secteur du luxe, LVMH reculait de 0,38% à 813 euros, et Hermès grappillait 0,04% à 2.396 euros.

Euronext CAC40

fs/max/abx