La bourse ferme dans 7 h 51 min
  • CAC 40

    6 531,50
    +3,18 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 753,87
    -2,19 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0160
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 775,90
    -0,80 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 060,92
    -712,51 (-3,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,03
    -15,79 (-2,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,71
    -0,40 (-0,45 %)
     
  • DAX

    13 662,84
    +36,13 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 505,98
    -9,77 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 691,06
    -231,39 (-1,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,2022
    -0,0030 (-0,25 %)
     

La Bourse de Paris en hausse sous une salve de résultats

La Bourse de paris grimpait de 1,34% vendredi, au début d'une nouvelle séance de résultats d'entreprise rythmée par l'annonce des chiffres de la croissance et de l'inflation dans la zone euro.

Après deux clôtures successives du CAC 40 dans le vert, l'indice vedette de la place parisienne prenait 84,90 points, à 6.424,90 points, vers 10H55, s'engageant d'un bon pas dans la séance qui doit conclure une semaine marathon de résultats d'entreprise.

L'attention portée par les investisseurs aux résultats d'entreprise, jugés globalement positifs, va désormais se déplacer vers "la poursuite de l'inflation et des développements économiques", a estimé Andreas Lipkow, analyste chez Comdirect.

Après un repli de 0,2% au premier trimestre, la France a renoué avec la croissance d'avril à juin, enregistrant un rebond plus dynamique qu'attendu de son PIB qui a progressé de 0,5% sur ce deuxième trimestre, selon des données publiées vendredi par l'Insee.

Résultat plus mitigé en Allemagne: le taux de chômage a augmenté en juillet à 5,4%, et le PIB est demeuré stable au deuxième trimestre. La veille, l'Allemagne avait annoncé une inflation en baisse en juillet, mais toujours haute à 7,5%.

L'Espagne a pour sa part annoncé une inflation record depuis 38 ans, à 10,8% en juillet sur un an, alors que sa croissance a rebondi au deuxième trimestre à 1,1%.

En Italie, le PIB a progressé de 1% au deuxième trimestre, tandis qu'au Portugal il a reculé de 0,2%.

Le luxe au beau fixe

Hermès a vu son bénéfice net atteindre 1,64 milliard d'euros au premier semestre, en hausse de 39,7% sur un an. Une progression saluée par les investisseurs: le titre grimpait de 7,37% à 1.332,50 euros l'action, vers 10H45.

L'Oréal, qui a réalisé au premier semestre un bénéfice net de 3,2 milliards d'euros, en hausse de 36,4% sur un an, grimpait de 3,07% à 365,60 euros.

Renault démarre en trombe

Le cours en Bourse de Renault grimpait de 4,42% vers 10H45, à 28,56 euros l'action, après la publication des résultats semestriels du groupe automobile, amputé de ses activités russes mais qui a profité d'une hausse globale des prix des voitures pour améliorer sa rentabilité et qui se montre optimiste pour l'année.

Le titre avait dépassé les +6% dans les premiers échanges après ouverture.

Vivendi paie ses annonces sur Editis

Le géant des médias Vivendi, qui a récemment mis la main sur le groupe Lagardère et le leader français de l'édition Hachette, s'est dit prêt jeudi à céder entièrement sa filiale Editis, numéro deux du secteur, renonçant de fait à un mariage très controversé.

Les investisseurs réagissaient sévèrement vendredi. Le cours perdait 4,37% vers 10H45.

Euronext CAC40

bur-jnb/jbo/er

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles