La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 723,32
    -691,97 (-3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

La Bourse de Paris finit en nette hausse, retrouve les 6.300 points

La Bourse de Paris a continué à rebondir lundi  et retrouvé le seuil des 6.300 points, soutenue par la remontée de l'euro par rapport au dollar et la bonne forme du secteur bancaire dans la foulée de la remontée des taux de la Banque centrale européenne.

L'indice CAC 40 a gagné 1,95%, soit 121,26 points, à 6.333,59 points.

"Le marché a été soutenu principalement par la remontée de l'euro face au dollar et le changement de situation sur le front ukrainien", avec l'annonce par l'armée ukrainienne d'une reconquête de plusieurs localités qui étaient tombées aux mains des Russes, indique à l'AFP Roberto Pacault, gérant de portefeuilles chez Homa Capital.

L'euro se renforçait par rapport au dollar (+0,92% à 1,0134 dollar) vers 18H15, alors que la BCE a annoncé une hausse de 75 points de base de ses taux directeurs la semaine dernière et a prévu de continuer à durcir les conditions financières.

Les marchés ont mis fin la semaine dernière à une période de trois semaines consécutives de baisse grâce à un regain d'appétit pour le risque.

Mardi, les investisseurs surveilleront de très près l'évolution des prix à la consommation aux Etats-Unis au mois d'août.

Cet indicateur CPI est publié à une semaine de la réunion du comité de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed). La plupart des analystes estiment que la Réserve fédérale remontera de nouveau ses taux de 75 points de base pour durcir les conditions de crédit et lutter contre l'inflation.

Orpea au plus mal

Le gestionnaire de maisons de retraite Orpea a dévissé de 21,54% à 16,45 euros après avoir annoncé en avance un net recul de sa marge Ebitda au premier semestre. Depuis le début du scandale lié à la publication du livre "les Fossoyeurs" sur les conditions de vie dans ses établissements, en janvier, l'action a perdu plus de 80% de sa valeur. Son concurrent Korian a cédé 3,25% à 12,19 euros.

Régénération des banques

De retour en force en fin de semaine dernière dans la foulée de la hausse des taux de la Banque centrale européenne, le secteur bancaire a continué de progresser: Société Générale a pris 2,44% à 24,32 euros, BNP Paribas a gagné 3,86% à 50,56 euros et Crédit Agricole 3,12% à 9,72 euros.

Euronext CAC40

pan/kd/eb