Marchés français ouverture 3 h 14 min
  • Dow Jones

    34 364,50
    +99,13 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,13
    +86,21 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 113,13
    -475,24 (-1,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1325
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 656,46
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    31 876,40
    -131,17 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    821,53
    +10,93 (+1,35 %)
     
  • S&P 500

    4 410,13
    +12,19 (+0,28 %)
     

La Bourse de Paris démarre l'année 2022 sur des records

·2 min de lecture
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/ERIC PIERMONT) (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a battu son record à la clôture lundi, dépassant les 7.200 points lors de la première séance de l'année, profitant de l'optimisme des investisseurs concernant la situation sanitaire.

L'indice vedette CAC 40 a pris 0,90% soit 64,19 points à 7.217,22 points dans un volume d'échanges assez faible, en l'absence de nombreux opérateurs. Au cours de la séance, il est monté jusqu'à 7.245,66 points, un niveau également inédit.

Les précédents records en séance (7.201,65 points) et à la clôture (7.181,11 points) dataient seulement de la fin du mois de décembre.

"L'année commence bien", a commenté auprès de l'AFP Daniel Larrouturou, gérant actions de Dôm Finance. La hausse du CAC 40 "témoigne de l'optimisme des investisseurs qui parient sur une situation sanitaire qui va aller en s'améliorant".

Les acteurs de marché estiment que la progression fulgurante du variant Omicron "ne devrait pas provoquer une désorganisation totale de l'économie puisque de nombreux gouvernements réduisent la durée d'isolement des malades et de leurs proches", a détaillé l'analyste.

En France, à partir de lundi, l'isolement des personnes positives au Covid-19 disposant d'un schéma vaccinal complet peut être levé au bout de cinq jours en cas de test négatif. Il n'y a plus de quarantaine pour les personnes cas contact vaccinées, qui doivent toutefois effectuer des tests réguliers.

Pour tenter de juguler l'épidémie tout en préservant l'économie, le gouvernement a également pris de nouvelles dispositions, imposant notamment trois jours minimum de télétravail par semaine lorsque cela est possible.

En dehors des nouvelles sanitaires, les investisseurs avaient peu d'actualité à se mettre sous la dent.

L'agenda se remplira toutefois au cours de la semaine. Mercredi notamment, ils regarderont avec attention le compte rendu des échanges de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, pour y trouver des indications sur le rythme de hausse des taux directeurs annoncée mi-décembre.

Dans ce contexte marqué par l'optimisme des investisseurs, "il est probable que le CAC 40 batte son record plusieurs fois de suite", estime M. Larrouturou.

Les valeurs aéronautiques ont nettement progressé: Airbus a pris 3,36% à 116,14 euros et Air-France-KLM 4,88% à 4,06 euros après une recommandation en hausse de Citigroup.

Les valeurs automobiles ont également démarré l'année du bon pied. Le constructeur automobile Renault a pris 2,85% à 31,42 euros et son concurrent Stellantis 3,81% à 17,31 euros.

EDF est monté de 2,47% à 10,59 euros après le projet de labellisation de l'énergie nucléaire comme "verte" par l'Union européenne dans le cadre de sa taxonomie des investissements contribuant à lutter contre le changement climatique.

Euronext CAC40

vac/mhc/LyS

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles