La bourse ferme dans 7 h 26 min
  • CAC 40

    6 723,78
    +47,88 (+0,72 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,06
    +2,44 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1882
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 812,60
    -9,60 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    32 441,61
    -1 591,20 (-4,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,18
    -24,72 (-2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,39
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    15 577,39
    +8,66 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 109,73
    +28,01 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 101,36
    -134,44 (-0,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,3918
    +0,0035 (+0,25 %)
     

La Bourse de Paris en baisse de 0,48 % après l'impasse de l'Opep+

·1 min de lecture

La Bourse de Paris reculait de 0,48% mardi matin, au lendemain d'une journée marquée par l'absence de consensus entre les pays producteurs de pétrole concernant leurs futurs quotas, entraînant une hausse des prix de l'or noir. A 09H45, l'indice CAC 40 lâchait 31,77 points à 6.535,77 points. Lundi, il avait terminé en hausse de 0,22%. La place parisienne ne pouvait pas s'appuyer sur Wall Street pour prendre position, les marchés américains étant restés fermés lundi au lendemain de la fête nationale.

"La hausse du pétrole va relancer le débat sur les tensions inflationnistes mais il n'y a sans doute pas de quoi provoquer un dérapage, ni sur les taux, ni des marchés dans l'immédiat", relativisait Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC. Sur le marché du pétrole, les prix continuaient en effet à monter après le report sine die des discussions de l'Opep+ la veille, laissant imaginer une reconduction en août des quotas de production des pays exportateurs et de leurs alliés, et non l'augmentation de la production un temps envisagée.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Un peu apaisées récemment, les craintes inflationnistes hantent les esprits des investisseurs, alors que les banques centrales se sont montrées rassurantes concernant un éventuel tour de vis monétaire en cas de surchauffe économique, jugée transitoire. Les investisseurs ont également pris connaissance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cartes Pokémon et jeux de plein air en tête des ventes du marché du jouet début 2021
Téléphonie : Xavier Niel lance "FreeFlex", en quoi consiste cette nouvelle offre ?
Cuivre, argent… La belle découverte d’une société minière au Maroc
La RATP ne devrait pas retrouver sa fréquentation habituelle avant 2 ou 3 ans
Nouvelle licorne française, ManoMano prévoit son développement en Europe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles