La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 722,21
    -375,43 (-1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

La Bourse de Paris atone, raidie par l'inflation

La prudence dominait jeudi à la Bourse de Paris face à la perspective de resserrements monétaires accrus aux Etats-Unis et des risques de récession en Europe.

L'indice vedette CAC 40 évoluait à l'équilibre (+0,03%) à 6.224,18 points vers 10H30 après deux séances dans le rouge dans la foulée de la publication mardi des chiffres de l'inflation américaine pour août qui sont ressortis supérieurs aux attentes et qui ouvrent la voie à une forte hausse des taux de la banque centrale américaine lors de sa réunion dans une semaine.

"Il n'y a pas suffisamment de bonnes nouvelles en mesure de faciliter une remontée durable des indices boursiers. Au contraire, les dernières statistiques (celle de l’inflation en août aux Etats-Unis, par exemple) incitent plutôt à la prudence. S’ajoute à cela un risque de récession accru dans la plupart des pays européens, y compris la France", commente Christopher Dembik, directeur de la recherche macroéconomie chez Saxo Bank.

"Il faut s’attendre à ce que l’inflation soit encore très volatile dans les mois à venir", prévient-il.

L'inflation a atteint 5,9% sur un an en France au mois d'août, a indiqué jeudi l'Insee, qui a révisé en hausse de 0,1 point sa première estimation publiée à la fin du mois d'août.

Le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau s'attend à voir les taux de la Banque centrale européenne remonter à un niveau "neutre" près de 2% d'ici décembre, avant d'aller plus loin en fonction de l'inflation.

La semaine dernière, la BCE a décidé de relever ses taux de 75 points de base, du jamais vu depuis 1999, afin de lutter contre l'inflation et a prévenu que d'autres hausses de taux suivraient.

Arthur Sadoun reconduit à la tête de Publicis

Le groupe a annoncé que la reconduction pour une durée de quatre ans du mandat d’Arthur Sadoun en qualité de PDG a été approuvée lundi par le conseil de surveillance. L'action gagnait 1,08% à 52,52 euros.

Pierre et Vacances finalise sa restructuration

Le numéro un européen des résidences de loisirs, Pierre et Vacances, a réussi sa restructuration financière qui doit permettre au groupe créé dans les années soixante par Gérard Brémond de se désendetter et prendre un nouveau départ. L'action reculait de 4,84% à 1,22 euros.

Carmat bondit, reprise en vue des implantations

Le fabricant de cœurs artificiels a dit attendre "une reprise des implantations en octobre 2022, après obtention du feu vert de ces autorités" à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels. Le groupe avait décidé en décembre 2021 de les suspendre à la suite d'incidents ayant affecté certaines de ses prothèses. L'action bondissait de 10,69% à 14,19 euros.

LNA Santé en forme aussi

Le titre du groupe de soins médicaux et de maisons de retraite grimpait de 7,83% à 32,35 euros après l'annonce d'un bénéfice net en hausse de plus de 20% au premier semestre, porté par une amélioration de son niveau d'activité et par une réduction de ses charges.

Euronext CAC40

pan/cdc/spi