La bourse ferme dans 1 h 5 min
  • CAC 40

    6 615,06
    -16,09 (-0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 111,78
    -10,65 (-0,26 %)
     
  • Dow Jones

    34 439,89
    +243,07 (+0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1969
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    1 786,60
    +9,90 (+0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    27 805,95
    -812,23 (-2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    798,29
    -44,36 (-5,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,91
    -0,39 (-0,53 %)
     
  • DAX

    15 577,18
    -12,05 (-0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 135,99
    +26,02 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 367,10
    -2,61 (-0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 278,90
    +12,41 (+0,29 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3930
    +0,0009 (+0,06 %)
     

Bourse : les nouveaux investisseurs, pas assez formés, premières victimes de la crise

·1 min de lecture

La crise sanitaire, et ses effets dévastateurs sur les marchés financiers, a fait naître des vocations. En 2020, pas moins de 400.000 nouveaux investisseurs français se sont rués en Bourse, espérant notamment profiter du creux majeur de mars pour faire des bonnes affaires. Des “primo-accédants” bien plus jeunes que les investisseurs en actions classiques… et bien moins formés à ce type de placement. Ainsi, après l’épargne salariale et les opérations de transfert sur des plans d’épargne en actions (PEA), les actions et autres titres détenus en direct ont été la 3e source des réclamations adressées au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Lors de la présentation de son rapport annuel, mercredi 19 mai, Marielle Cohen-Branche s’est d’ailleurs émue de l’accélération des demandes concernant les opérations passées sur les marchés financiers. Car malheureusement pour eux, les investisseurs s’estimant lésés ne peuvent la plupart du temps ne s’en prendre qu’à eux-mêmes.

>> Notre service - Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais de Bourse

Nouveaux venus sur les marchés boursiers, les “apprentis investisseurs”, - comme Marielle Cohen-Branche les surnomme -, pâtissent d’un défaut évident d’informations. Un écueil qui les a poussés à passer des ordres d’achat ou de vente, sur des titres détenus en direct ou sur des fonds (OPCVM), sans se rendre réellement compte du risque auquel ils s’exposaient alors.

>> A lire aussi - Bourse : ruée des investisseurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dons : la jolie somme perçue par les associations l’an passé
La facture d'électricité des foyers a explosé, dénonce l'UFC-Que Choisir
Intéressement, participation : que faire avec votre épargne salariale avant la date limite ?
Energie : les fournisseurs qui contrarient le plus les Français
Complémentaire santé : bientôt la fin des avances de frais à l'hôpital

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles