La bourse ferme dans 6 h 25 min
  • CAC 40

    6 543,57
    -35,03 (-0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 074,13
    -28,46 (-0,69 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1780
    -0,0028 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 795,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    31 672,10
    -1 071,39 (-3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    884,53
    -30,95 (-3,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,13
    +0,22 (+0,31 %)
     
  • DAX

    15 504,55
    -114,43 (-0,73 %)
     
  • FTSE 100

    6 973,35
    -52,08 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,3782
    -0,0042 (-0,30 %)
     

Bourse : le Nasdaq inquiète, Netflix ouvre le bal des publications des FAANG (Gafa)

·1 min de lecture

La semaine commence très nerveusement pour les marchés mondiaux avec des replis marqués sur les principaux indices actions, sur fond de craintes sanitaires. Les valeurs cycliques sont “logiquement” les plus touchées (tourisme et automobile notamment) mais on remarque aussi que les valeurs technologiques se sont repliées malgré la forte baisse des taux et malgré le “retour” du risque sanitaire, le taux d’intérêt à 10 ans américain faisant un incursion sous 1,20% alors qu’il évoluait encore à plus de 1,40% il y a une semaine…

Or, jusqu’à présent, les valeurs technologiques (valeurs de croissance) bénéficiaient plutôt du repli des taux toujours dans cette logique de TINA (there is no alternative ou “il n’y a pas d’alternative” - aux actions) qui consiste à chercher sur les actions à fort potentiel le rendement que l’on a pas sur les obligations souveraines. Cette baisse aussi bien des valeurs cycliques que des valeurs de croissance traduit un sentiment de risk-off où l’investisseur veut prendre ses gains.

>> A lire aussi - Comment Netflix va continuer à vous hypnotiser

L’inflexion plus positive de la Fed, certes légère, dans sa communication et son regard sur les perspectives économiques, laissant présager un ralentissement des achats d’actifs dans quelques mois, couplée à des données macroéconomiques américaines un peu en deçà des attentes ces derniers jours et la vague sanitaire liée au variant Delta, offrent l’occasion aux intervenants de marchés de prendre une partie des gains (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boycott de Ben & Jerry's : le lourd avertissement d’Israël à Unilever, accusé de "capitulation honteuse à l'antisémitisme"
Cryptomonnaies : l’Ethereum (ETH) sur le fil du rasoir : le conseil Bourse du jour
Le Japon est le premier pays à approuver ce traitement contre la Covid-19
Alstom : le défi de l'intégration de Bombardier Transport va-t-il payer ?
L’UE et les pays émergents à privilégier selon Candriam : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles