La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 748,53
    -250,51 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0044
    -0,0048 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 763,40
    -7,80 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    21 371,20
    -2 099,97 (-8,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,39
    -31,21 (-5,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,94
    +0,44 (+0,49 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 696,18
    -269,16 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    4 230,41
    -53,33 (-1,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1825
    -0,0108 (-0,90 %)
     

Bourse : le Nasdaq 100 teste une résistance majeure, l’économie en ligne de mire

Même si la saison des résultats pour les techs américaines est loin d’être flamboyante, les investisseurs ont toutefois été séduits par les projections optimistes de Microsoft ou encore Amazon pour les mois à venir, surfant aussi sur la détente des taux longs américains après des déclarations perçues comme un peu moins agressive de la part du président de la Réserve Fédérale mercredi soir. En effet, même si la Fed a relevé une nouvelle fois sa fourchette de taux de 0,75%, ce qui reste une hausse musclée, les propos de Jerome Powell accompagnant cette décision ont été un plus souples que lors des réunions précédentes.

Il a notamment indiqué qu’il serait “approprié à un moment donné, de ralentir le rythme des hausses de taux” et que nous assistons à un ralentissement de l’activité économique, soulignant également que les hausses de taux récentes ont été importantes et rapides et que les effets n’étaient “pas encore complètement visibles”. Jerome Powell a également ajouté que le chemin vers un atterrissage en douceur (soft landing) de l’économie américaine s’était “clairement rétréci”.

Ces déclarations ont détendu les taux américains et notamment le taux à 10 ans, qui était déjà sous pression depuis quelques semaines en raison des données macroéconomiques en perte de vitesse. Et cette détente des taux a bénéficié aux indices américains et notamment aux valeurs technologiques.

Même si certaines “guidances” ont rassuré le marché, il semble que la prudence s’impose toujours sur les valeurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bonduelle s'attend à des résultats en berne, plombés par l'inflation
Alstom finalise le rachat de Bombardier Transport
L’envolée de la Bourse est-elle un piège ? Morgan Stanley lance un avertissement
Bitcoin, ether (Ethereum)… les cryptomonnaies relèvent la tête : le conseil Bourse
Le pétrole plonge, la Chine inquiète

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles