La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 204,72
    +713,83 (+2,42 %)
     
  • Nasdaq

    11 126,31
    +310,88 (+2,87 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • EUR/USD

    0,9973
    +0,0146 (+1,49 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    20 060,21
    +475,69 (+2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,71
    +9,28 (+2,08 %)
     
  • S&P 500

    3 774,50
    +96,07 (+2,61 %)
     

Bourse: incertitudes face à une hausse des taux attendue

Après être tombée au plus bas depuis le début de la pandémie, la bourse de Wall Street reste dans l'incertitude face à la situation internationale et une hausse attendue des taux.

La Bourse de New York évolue sans grand changement lundi à l'ouverture après avoir enregistré vendredi sa pire séance depuis 2020 face aux préoccupations persistantes sur l'inflation, la croissance mondiale et la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 7,38 points, soit 0,02%, à 32.984,59 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,07% à 4.128,88 points. Le Nasdaq Composite prend 0,19%, soit 23,741 points, à 12.358,381.

L'épée de Damoclès de la hausse de taux

Vendredi, Wall Street a accusé sa plus lourde baisse depuis 2020, plombée par les résultats et prévisions décevantes d'Amazon et un regain d'inquiétudes sur l'inflation. Face à l'envolée des prix, amplifiée par la crise en Ukraine, les marchés anticipent largement une hausse de taux de 50 points de base de la Réserve fédérale qui se réunit mardi et mercredi. "Tout le monde sait que (la hausse des taux) va arriver (...). Ce qui inquiète, c'est sont les orientations de Jerome Powell, le directeur de la Fed. Est-ce qu'une hausse de taux de 50 points de base sera à prévoir en juin ou va-t-elle passer à 75 points de base?", s'interroge Thomas Hayes, stratège chez Great Hill Capital.

Seul indicateur économique important du jour, l'indice ISM des services, publié à 14h00 GMT, est attendu en légère hausse pour avril à 57,6 par le consensus Reuters contre 57,1 le mois précédent.

Aux valeurs, Spirit Airlines chute de 7,71% après avoir rejeté l'offre d'achat de JetBlue Airways (+1,14%), lui préférant celle de Frontier Airlines, estimant que l'opération a peu de chances d'être approuvée par les autorités de la concurrence. Activision Blizzard gagne 2,97%, Berkshire Hathaway ayant annoncé une prise de participation de 9,5% au capital de l'éditeur de jeux.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi