Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 701,53
    +240,51 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 225,09
    +26,52 (+2,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Bourse : “gare aux actions des semi-conducteurs, actuellement sur le fil du rasoir !”

Yuichiro Chino/Getty Images

En Bourse, alors que la saison des résultats touche à sa fin, l’indice SOX des semi-conducteurs, indice actions sectoriel de référence dans lequel on retrouve les principaux fabricants de semi-conducteurs, se trouve sur le bas d’un canal haussier dans lequel il évolue depuis le mois de mai, du point de vue de l’analyse technique. Voici les principaux acteurs du secteur que l’on retrouve dans cet indice, ainsi que leur capitalisation boursière : Nvidia (1.100 milliards de dollars), TSMC (457 milliards), Broadcom (363 milliards), ASML (274 milliards), AMD (187 milliards), Texas Instrument (157 milliards), Intel (147 milliards), Qualcomm (135 milliards). Ces 8 valeurs représentent 77% de la capitalisation boursière totale de l’indice, qui est de 3680 milliards de dollars.

Même si toutes ces entreprises sont diversifiées et travaillent sur différents segments, les résultats d’Apple relativement décevants sur la partie des produits (baisse de 2% des ventes d’iPhone sur un an, de 7% des ventes de Mac et de 20% des ventes d’iPad) et avec des projections mitigées pour le trimestre en cours, ont jeté un froid supplémentaire la semaine dernière sur le secteur des semi-conducteurs. Sachant que, quelques jours auparavant, c’est le géant TSMC qui affichait un repli de son bénéfice de 23% au deuxième trimestre tout en dégradant son anticipation de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année (TSMC estime que son CA baissera de 10% en 2023) par rapport aux prévisions du premier trimestre.

TSMC (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite