La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 602,97
    -317,26 (-1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Bourse : la Fed pourrait remonter son taux bien plus fortement que prévu, JPMorgan lance un avertissement

Tetra Images/Getty Images

L’inflation a pris le chemin de la baisse aux Etats-Unis, depuis quelques mois. Une trajectoire rassurante, qui a incité de nombreux économistes et intervenants de marché à tabler sur une pause prochaine dans le cycle de remontée du taux directeur de la Fed (Réserve fédérale des Etats-Unis, la banque centrale américaine), et même sur un abaissement sur les derniers mois de 2023. Des anticipations qui ont largement contribué à soutenir la Bourse depuis l’automne dernier.

Le ralentissement récent de la hausse des salaires aux Etats-Unis a alimenté les espoirs que la Fed ne remonte pas son taux directeur au-delà de la barre psychologique de 5%. Pour autant, les responsables de la Fed à Atlanta et San Francisco ont émis dernièrement des propos assez “faucon” (favorables à une politique monétaire restrictive, sévère) en jugeant que le taux directeur de la Fed devrait être hissé au-delà de 5%, et ce, pour “longtemps”.

Même son de cloche du côté de Jamie Dimon, le dirigeant de la banque JPMorgan, qui a affiché sa prudence dans un entretien accordé à Fox Business. Si le responsable de la banque américaine juge que la Fed pourrait bientôt faire une pause de quelques mois dans son cycle de relèvement du taux directeur, pour prendre le temps de constater les effets de sa politique monétaire restrictive sur l’économie, elle risque par la suite de devoir porter son taux directeur à près de 6%.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au bon moment grâce à Momentum, la lettre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : les cours grimpent malgré un gonflement massif des stocks américains
Surprise, le cinéma le plus fréquenté au monde est français
Le contrat juteux que proposerait le PSG à Messi pour qu'il prolonge
Coca-Cola, Nestlé, Barilla... Voici les marques alimentaires dont le chiffre d'affaires a le plus augmenté en 2022
Le géant des médicaments Novartis pourrait supprimer près de 400 emplois en France