La bourse ferme dans 6 h 55 min
  • CAC 40

    6 723,93
    +48,03 (+0,72 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 117,68
    +1,06 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1886
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 813,30
    -8,90 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    32 514,93
    -1 156,79 (-3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,43
    -23,46 (-2,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,58
    +0,32 (+0,45 %)
     
  • DAX

    15 572,62
    +3,89 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 101,77
    +20,05 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3924
    +0,0040 (+0,29 %)
     

Bourse : faut-il craindre un été meurtrier ?

·1 min de lecture

Même s’il n’en existe aucune explication rationnelle, il faut reconnaître que la période estivale est souvent synonyme de mauvaise passe pour les marchés boursiers. Ainsi, de 2005 à 2015, soit sur onze étés, seuls trois ont été favorables pour ces derniers, en l’occurrence 2006, 2012 et 2013. En revanche, depuis 2016, la tendance s’est complètement inversée, puisqu’au cours des cinq derniers étés, l’évolution des marchés boursiers internationaux (et notamment ceux des Etats-Unis et de la France) a été constamment positive.

Autrement dit, sur les 16 derniers étés, la confrontation des Bulls et des Bears débouche sur un résultat nul : 8 contre 8. Dans ce cadre, l’été 2021 revêt une signification toute particulière puisqu’il fera pencher la balance, soit vers le retour de l’été meurtrier, soit vers la confirmation de l’euphorie boursière estivale. Avant d’essayer de trouver une issue à ce match singulier, un petit flashback s’impose, notamment pour les plus jeunes, qui, finalement, n’ont connu que de beaux étés, voire que de belles années boursières.

>> A lire aussi - Bourse : pourquoi une croissance trop forte pourrait provoquer un krach

Comme dirait Georges Perec, “Je me souviens” : Eté 2007, éclatement de la crise des subprimes : entre la mi-juillet et la fin août, le Dow Jones perd près de 7 % et le Cac 40 presque 11 %. Un an plus tard, la flambée du pétrole à 150 dollars le baril, puis la faillite de Lehman Brothers font mordre la poussière aux marchés boursiers qui chutent de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il dépose moins d'un euro à la banque, on lui demande l'origine de ses fonds
De grosses perturbations sur la ligne TGV Paris-Marseille après un acte de vandalisme
Le gendarme de la Bourse veut sanctionner d’ex-patrons de Lafarge et Soitec pour délit d’initié
Virgin Galactic “ouvre un nouveau chapitre de l'histoire du vol spatial habité” et s’envole en Bourse
Train : Thello (Trenitalia) ferme les deux lignes qu'il exploite en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles