Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 954,25
    -106,82 (-0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Bourse : Engie profite de l’essor des énergies renouvelables, le conseil

Rafael Henrique/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Engie a fait des étincelles en Bourse, ces derniers mois. L’action a déjà gagné 11% depuis le début de l’année, si bien qu’en tenant compte du dividende versé fin avril, la performance globale ressort déjà à 21% depuis début 2023 ! Pourtant, l’action Engie reste a priori bon marché, à la Bourse de Paris, le groupe se payant moins de 10 fois les profits attendus pour 2023, pour un rendement des dividendes généreux (supérieur à 7%). Et l’action garde du potentiel, du point de vue de l’analyse technique. En effet, Engie avait envoyé en avril un signal haussier en Bourse, et certains éléments indiquent que la tendance ascendante de fond reste d’actualité.

Engie réagit bien en Bourse ce jeudi à l’annonce de “très bons résultats”, permis par le “maintien de conditions favorables dans l’énergie”, relève eToro. Le résultat opérationnel (hors nucléaire) a augmenté 2 fois plus vite que le chiffre d’affaires. Si la clémence des températures l’hiver dernier a pesé sur les prix du gaz, le résultat opérationnel de l’activité énergies renouvelables s’est envolé, grâce à “de meilleurs volumes d’hydroélectricité dans l’Hexagone et au Portugal” et à des prix “plus élevés en Europe”, note le courtier. En revanche, les résultats dans le gaz naturel ont été faibles, les prix du marché européen ayant chuté au cours d'un hiver doux.

Même si Engie a pâti au premier trimestre de la grève contre la réforme des retraites (la facture est salée : 0,06 milliard d’euros), la société s’attend à dévoiler au titre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qui est JD Sports, le repreneur de Gap aux grandes ambitions ?
Les restaurants Courtepaille sauvés par le groupe angevin La Boucherie ?
Bourse : les rachats d’actions des entreprises, la nouvelle manne des actionnaires
5G : le palmarès des villes les mieux couvertes réserve des surprises
Carburant : Casino revient avec son opération à 1 euro le litre ce week-end