Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 746,60
    +161,73 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,51
    -13,59 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Bourse : le CAC 40 vigilant à l'inflation aux Etats-Unis, LVMH à surveiller

JLPC / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

A la Bourse de Paris , le CAC 40 va continuer à réagir à l'actualité des entreprises, après notamment les résultats de LVMH, et à la santé de l'économie américaine, avec un indicateur de l'inflation publié dans l'après-midi. Le CAC 40 a terminé jeudi en hausse de 0,74%, à 7.095,99 points, son plus haut niveau depuis le 10 février 2022. Sur les quatre premières séances de la semaine, il a gagné 1,43%. Après les performances vivement saluées de STMicroelectronics jeudi avant l'ouverture, le géant du luxe LVMH a battu les attentes des analystes, avec plus de 79 milliards d'euros de vente sur l'année.

Les résultats des entreprises vont continuer en Europe et aux Etats-Unis d'animer les marchés mais les investisseurs seront aussi très attentifs à la publication du rapport de l'inflation américaine PCE, le plus suivi par la Réserve fédérale américaine (Fed). Les données de jeudi sur la croissance ou les demandes d'allocation chômage aux Etats-Unis ont montré la vigueur de l'économie américaine : un rythme plus élevé qu'attendu de la hausse des prix pourrait semer le doute dans l'esprit des acteurs du marché sur la décision de la Réserve fédérale américaine au terme de sa réunion la semaine prochaine. Ils sont pour l'instant convaincus qu'elle va continuer d'augmenter ses taux directeurs, mais à un rythme moindre que depuis un an, et qu'elle laissera des indices sur la pérennité de cette tendance.

"La grande crainte est ce que les marchés n'évaluent pas. Le fait que la Banque du Canada (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le n°1 du luxe LVMH garde-t-il du potentiel en Bourse, après des profits record ? Le conseil
Le plus grand aéroport du monde est 24 fois plus étendu que Roissy-Charles-de-Gaulle
Arnaques en Bourse : les réseaux sociaux, l'eldorado des escrocs
Comment Airbus conserve sa place de leader face à Boeing
Grève, chute en Bourse... le géant du jeu vidéo Ubisoft dans la tourmente