Publicité

Bourse : le CAC 40 attend au tournant l’inflation aux États-Unis, le Nasdaq à un record

WIKIMEDIA COMMONS

La Bourse de Paris a ouvert en hausse ce jeudi 11 juillet, dans le sillage de son rebond de mercredi, le regard tourné vers la publication de l'inflation américaine, indicateur déterminant pour envisager une éventuelle baisse des taux en septembre. Le contrat à terme du CAC 40 avançait de 0,47% vers 9h45. Mercredi, l'indice vedette a progressé de 0,86% et terminé à 7 573,55 points, sans pour autant compenser les pertes essuyées lors des deux premières séances de la semaine : depuis lundi, le CAC 40 a perdu 1,33%.

La place parisienne retrouve un peu d'allant, même si la situation politique n'est pas réglée. Après le second tour des élections législatives de dimanche qui n'a pas dégagé de majorité absolue à l'Assemblée nationale, les tractations entre les différentes forces politiques se poursuivent et aucune perspective de coalition ne se dégage pour l'instant. L'incertitude politique française pourrait rendre le marché «volatil» pour les jours et les semaines qui viennent, «au moins jusqu'à octobre et le projet de loi de finances», selon Claudia Panseri, directrice des investissements d'UBS France.

La Bourse de Paris profite de l'optimisme des investisseurs concernant une baisse prochaine des taux directeurs, qui pourrait encore être conforté par la publication de l'indice CPI de l'inflation américaine, publié ce jeudi à 14h30. Les marchés espèrent que le CPI passera à 3,1% sur un an en juin, après 3,3% en mai. Mais au lendemain de la seconde prise de parole de Jerome Powell, président (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uniqlo, Comptoir des Cotonniers… Le groupe de mode japonais Fast Retailing ne connaît pas la crise
Samsung : grève historique à Séoul, quel impact sur la production mondiale ?
L’or distance le CAC 40, va-t-il profiter d’une crise de la dette en France ?
Samsung : l'intelligence artificielle (IA) générative sera intégrée à tous les produits
Bourse : TF1 et M6 sont-elles les grandes gagnantes des élections législatives ?