Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 144,50
    -297,04 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    16 804,51
    -116,07 (-0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 909,96
    +1 739,28 (+2,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,47
    -6,40 (-0,44 %)
     
  • S&P 500

    5 247,74
    -19,21 (-0,36 %)
     

Bourse : “c’est la Fed contre les économistes”

Tetra Images/Getty Images

C’était assez largement anticipé par les marchés financiers : la Fed a relevé le 3 mai sa fourchette cible de taux directeurs de 0,25 point de pourcentage, à 5/5,25%, c’est-à-dire au même niveau que le taux maximal atteint lors du cycle de resserrement de 2004/2006, et les membres du FOMC (comité de politique monétaire) n’indiquent plus qu’ils anticipent de futures hausses de taux : autrement dit, la Fed marque une pause dans son cycle de resserrement.

Cette pause est justifiée par les conséquences négatives de l’épisode de stress bancaire, sur lesquelles la Fed est plus affirmative : en effet, le communiqué ne dit plus que cet épisode “est susceptible de mener à un resserrement des conditions de crédit qui pourrait peser sur l’activité, les embauches et l’inflation” mais que “les conditions de crédit plus tendues sont susceptibles de peser sur l’activité, les embauches et l’inflation”.

En conférence de presse, Jerome Powell a souligné qu’un tel durcissement des conditions de crédit était classique lors des cycles de resserrement monétaire mais qu’il l’était plus que d’ordinaire en 2023, précisément à cause de l’épisode de stress bancaire. Il a de nouveau expliqué que le fait que les banques commerciales resserrent les termes de crédit était équivalent à des hausses de taux directeurs.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies…) au bon moment grâce à Momentum, la lettre d’investissement et newsletter premium de Capital basée sur l’analyse technique, économique (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Taïwanais ProLogium choisit la France pour implanter son usine de batteries
Bourse : “avant l’inflation aux Etats-Unis, les actions sont sous un obstacle majeur”
Un Américain de 16 ans admis dans 185 universités reçoit 10 millions de dollars d’offres de bourse
Ces précieux rivets qui permettent d’assembler les avions
Vélib’ : la carte des quartiers de Paris où il est le plus facile d’en trouver