La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 647,68
    -285,47 (-1,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Bourse : 5 placements à éviter à la rentrée

Caroline Purser/Getty Images

CAC 40, Nasdaq, Dow Jones… Les Bourses de la planète ont tangué depuis le sommet de mi-août, lestées par la fin des espoirs de politique monétaire moins restrictive de la Fed et de la BCE. Et nous maintenons une certaine prudence sur les actions, en dépit de la forte chute des cours de Bourse de part et d'autre de l'Atlantique. “Il convient d’être prudent sur la Bourse car l’inflation sera plus tenace que prévu aux Etats-Unis, du fait du dynamisme du marché de l’emploi et de la trajectoire haussière des loyers”, juge Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez la société de gestion genevoise Pictet Asset Management. L’expert estime qu’il est encore trop tôt pour parier sur une inflexion favorable, dans le processus de durcissement de la politique monétaire de la Fed (banque centrale des Etats-Unis).

Prudence, en particulier, sur les actions européennes et américaines, qu’il vaut mieux éviter, d’une manière générale, ou alors en y investissant au cas par cas, de façon sélective sur certaines actions bien choisies, comme le fait Momentum, la lettre d’investissement et newsletter Bourse de Capital.

“Entre la hausse des prix de l’immobilier et l’envolée des taux hypothécaires, le coût global de l’achat d’un logement a explosé aux Etats-Unis. Du coup, le marché immobilier ralentit et la perte de pouvoir d’achat des ménages, déjà lestée par l‘inflation, s’aggrave… Quant aux sociétés cotées, leurs marges sont sous pression, entre l’envolée des prix à la production et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : CAC 40, TotalEnergies, Axa, Bitcoin, or… au programme de Momentum cette semaine
Or et actions de mines d’or : “la patience des investisseurs sera très bientôt récompensée”
Taux d'intérêt : Fed, banque du Canada... “la BCE rejoint le club des banques centrales qui frappent fort”
Rachat de Twitter : un nouvel élément ajouté au dossier pourrait profiter à Elon Musk
En difficulté financière, la compagnie roumaine Blue Air annule ses vols en Europe