Marchés français ouverture 2 h 39 min
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    26 718,89
    +41,09 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0699
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    20 145,80
    -25,47 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    27 895,73
    -448,94 (-1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    661,10
    -9,90 (-1,48 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     

Bourse 2022 : Lazard Frères Gestion préfère des actions décotées

·2 min de lecture

Plusieurs dirigeants de Lazard Frères Gestion ont récemment présenté leurs anticipations de marché pour 2022. Julien-Pierre Nouen, Directeur des Études Économiques et de la Gestion Diversifiée, constate une dynamique économique toujours favorable et une demande bien orientée. Les ménages aux États-Unis et en Europe n'ont pas encore puisé dans le stock d'épargne accumulé depuis le début de la pandémie, ce qui constitue un réservoir de croissance. Les bilans des entreprises sont très solides et les intentions d'investissements sont bien orientées. Le resserrement budgétaire a déjà eu lieu aux États-Unis et le retour aux règles du traité de stabilité est repoussé à 2023 en zone euro, avec une approche désormais moins contraignante en Allemagne ou aux Pays-Bas. Le ralentissement en Chine lié à l'immobilier et à la politique «zéro Covid» est bien réel, mais le gouvernement réoriente sa politique monétaire et budgétaire vers davantage de soutien. La perspective du congrès du Parti communiste prévu en fin d'année pour valider le nouveau mandat du dirigeant Xi Jinping permet de prévoir de nouvelles mesures de soutien à l'activité. Le marché de l'emploi à surveiller  L'inflation américaine à 7%, au plus haut depuis les années 80, est un vrai sujet de préoccupation, mais le pic semble proche. La hausse de l'immobilier, l'accélération des loyers et des salaires tirent les prix vers le haut. Les anticipations d'inflation à cinq ans se sont stabilisées autour de 3%, mais les entreprises anticipent une hausse des coûts plus rapide. La pression est toutefois moins forte en zone euro. Selon Matthieu Grouès, Associé-Gérant et Directeur des investissements, la tendance sur les marchés en 2022 dépendra en bonne partie de l'évolution du marché de l'emploi. Le taux de chômage est ainsi retombé sur les plus bas niveaux d'avant crise, se rétablissant bien plus rapidement que prévu. Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles